L'express leaks du dimanche 19 novembre au vendredi 24 novembre

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Passé réarrangé

Ce haut cadre d’Air Mauritius, proche d’un ministre et récemment promu, est devenu le censeur en chef du livre souvenir que compte publier la compagnie nationale d’aviation dans le cadre des 50 ans de l’Indépendance du pays. Il estime qu’il faudra minimiser le rôle d’Amédée Maingard, de sirSeewoosagur Ramgoolam et de sir Harry Tirvengadum dans cette publication afin de plaire aux puissants. Devant la levée de boucliers de nombreux cadres, qui reconnaissent le rôle joué par ces trois personnalités, le nouveau promu a décidé de ne plus aborder le sujet avec ses collègues.

Narcisse mauricien

Mais pour qui se prend-il celui-là ? Tout simplement pour un dieu, selon ses propres mots. Ce leader d’un grand parti a eu un accrochage avec des habitants de résidence Beau-Séjour, alors qu’il faisait du porte-à-porte. Il leur aurait lancé, avec colère : «Mo enn bondié, mo pa bizin zot, mwa.»

Ça embraye

Deux consortiums locaux figurent parmi ceux qui ont fait des propositions à la suite d’un appel d’offres pour un audit du système de radars. Sauf que tout semble indiquer que cet exercice sera reconduit car une des parties prenantes de l’actuel système tente le tout pour le tout pour être à nouveau à bord.

Le PTr grossit ses rangs

Un ancien Senior Magistrate pourrait faire ses premiers pas en politique chez les rouges. Évincé de la tête d’une importante institution du pays à l’arrivée de l’alliance Lepep, il commence à révéler ouvertement sa couleur politique sur les réseaux sociaux.

Tergiversations

Plusieurs membres du MSM sont convaincus qu’il n’y aura pas d’élection partielle à Belle-Rose–Quatre- Bornes en dépit de la machinerie lancée par la commission électorale. Ils gardent espoir que le parti soleil finira par séduire un partenaire de l’opposition, pour ensuite dissoudre le Parlement.

L’ADSU à l’écart

L’Anti Drug & Smuggling Unit n’est toujours pas en présence des développements de l’enquête à la suite de la saisie de 42 kilos d’héroïne à La Réunion et l’arrestation de trois Mauriciens en novembre de l’année dernière. Les enquêteurs mauriciens espèrent en savoir plus au cas où il y a une commission rogatoire. Entre-temps, c’est le journal de l’île de La Réunion qui a annoncé, dans son édition d’hier, que ce procès est prévu en février 2018.

Le clan des anti

Sudesh Rughoobur est le seul membre du gouvernement à s’être ouvertement prononcé contre le «SME Bill» dans sa forme actuelle. Mais il se chuchote que plusieurs députés de la majorité ont exprimé leur désaccord face à ce projet de loi qui, selon eux, comporte beaucoup de lacunes. SME Mauritius est-il en danger ?

Case départ

Il semble que la route sera longue pour le projet devant s’étendre de Chamarel à Case-Noyale. Retour donc à la case départ car l’appel d’offres pour trouver un consultant pour les travaux routiers devrait être relancé. Ce qui suscite la grogne chez les entrepreneurs locaux.

Le père Noël en novembre ?

Après les «tempos», macaronis, cahiers et montres, la nouvelle tendance en matière de bribes électoraux serait les téléphones portables ou les jouets. Comme quoi, le père Noël est en avance au n⁰18.

Émouvantes retrouvailles

La vice-Première ministre fraîchement promue a retrouvé son attachée de presse au sein du ministère des Collectivités locales. Son ancien Advisor in Information Matters, Melissa Louis, reprend son poste aux côtés de Fazila Jeewa- Daureeawoo, après que Padma Osman a, elle, retrouvé le chemin du ministère de l’Égalité du genre.

Pointé du doigt

Le frère d’un membre du Conseil des ministres ferait des mécontents. Celui qui préside le conseil d’administration d’une école pour handicapés dans les Plaines-Wilhems y ferait la pluie et le beau temps. Ce qui n’est pas au goût des parents.

Nit or not ?

Sortie virulente du gouverneur de la Banque de Maurice cette semaine contre les faux économistes, les conseillers égoïstes et les imposteurs durant le dîner annuel de la banque. Le conseiller visé ne serait nul autre que celui qui aurait eu la brillante idée de la Negative Income Tax (NIT). La mise sur pied de cette mesure est jugée «frivole et digne d’un amateur» par plusieurs dans les hautes sphères du gouvernement.

Égalité du genre quand tu nous tiens

Le concept de l’égalité du genre passionne tellement un haut dirigeant du pays qu’il a signifié son intention d’introduire ce concept à la tête d’un corps parapublic. Il a laissé entendre à ses proches collaborateurs que l’exemple devrait venir d’en haut. Plus précisément, au sein du conseil d’administration de l’organisme. Face à cette intention, certains au sein du board se demandent qui sont ceux qui seront appelés à céder leur place à l’aune de la parité.

Reconversion

Il a été accusé de plagiat et d’avoir fabriqué ses diplômes. Il a créé des ONG et organisé des séminaires qui ont mal tourné. Mais cela ne l’a pas empêché de revenir au-devant de la scène. Il s’est reconverti en enseignant d’anglais et dispense ses «connaissances» à travers des leçons particulières. Cependant, il essaie de rester le plus discret possible car sa promotion se fait de bouche-à-oreille.

Donneur de leçon

«Do you understand that you should always keep record of what you do?» Si Tawheen Choomka ne le savait pas, elle le sait désormais. Lors de l’audition de la jeune avocate devant la commission Britam, elle a aussi eu droit à une petite leçon de droit du président de l’instance, l’ex-juge Bhushan Domah.

Bruit de campagne

Ajay Gunness n’était pas content que ses directives n’ont pas été suivies au n°18. Du coup, il en a fait état lors du politburo du Mouvement militant mauricien. Chez les mauves, travailler en équipe ne semble pas être facile.

Boskalis not over ?

Au bureau du DPP, l’on ne baisse nullement les bras dans l’affaire Boskalis, malgré la décision de Rotterdam de ne plus collaborer en raison des tactiques dilatoires de la défense. On laisse entendre que rien n’est encore joué. Dans les rangs du gouvernement, certains ont accueilli favorablement la décision des autorités néerlandaises, alors que d’autres estiment que cela va ternir notre image sur le plan du Rule of Law…

Thriller poétique

L’un des faits divers les plus marquants de cette dernière décennie fera l’objet d’un roman qui sortira sous peu. L’auteur, qui a longtemps vécu à l’étranger, a préféré aborder le sujet par le biais d’un roman en y mêlant poésie et bouddhisme… À lire !

Esclavage: le Gabon outré

La présidence du Gabon a condamné l’esclavage «des temps modernes» qui a été mis au jour par une enquête journalistique en Libye. Le pays des Bongo s’insurge contre le sort des migrants en Libye et réclame l’ouverture d’une enquête internationale….

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires