Ramgoolam: «Elektora nº18 bizin sanktionn Roshi Bhadain»

Avec le soutien de
Navin Ramgoolam a tire à boulets rouges sur le leader du Reform Party lors du point de presse du Parti travailliste, samedi 25 novembre.

Navin Ramgoolam a tire à boulets rouges sur le leader du Reform Party lors du point de presse du Parti travailliste, samedi 25 novembre.

«Roshi Bhadain a déclenché une élection partielle à cause de son ego. Fer popilasion sibir dépans par million. Eski li pa pé fer les jeux de Pravind Jugnauth ?» C’est un Navin Ramgoolam dénonciateur qui a pris la parole ce samedi 25 novembre, lors de la conférence de presse du Parti travailliste. Le leader des Rouges a fustigé le leader du Reform Party et a dénoncé son «irresponsabilité», notamment par rapport au projet du Metro Express.

«Ce qui me choque le plus c’est la conférence de presse tenue par Roshi Bhadain. Li vinn dir li pa pou kapav aret prozé métro express, alor ki li mem li ti dir li’nn démisioné pou aret sa prozé la. Ki dégré iresponsabilité sa ?», s’est questionné le leader du PTr. L’ancien Premier ministre est allé plus loin en disant que «selon certaines rumeurs, Pravind Jugnauth et Roshi Bhadain se sont rencontrés à l’étranger. Azordi péna okenn bomb, okenn révélasion. Li paret li’nn rant dan les rangs. Li pa pé atak gouvernman mé mwa ek PTr. Élektora no18 bizin sanktionn li».

Le MMM en a lui aussi pris pour son grade. «Zamé dan zistwar Moris, nivo parlman inn osi ba. MMM pé fer koustik lor koustik. Olié tap lor zot for, Paul Bérenger pé dir Pravind Jugnauth résaizi li. Biento ti krétin pou vinn ti frère. É tou atak pé vinn lor nou.» Et de poursuivre que, «Paul Bérenger a dit que sa candidate ne sera pas présente dans la circonscription n° 18 pour les élections générales. Kouma pou kapav vot enn dimounn koumsa».

Autre sujet abordé : l’affaire Soodhun. «Apré affidavit ki Vivek Pursun inn juré la, trouvé kouma zot pé aster dimounn. Apré Pravind Jugnauth vinn dir ki’nn tomb enn akor apré Soodhun inn step down ? La li pé esay rod sémin rérentré. Li ankor présidan MSM et péna okenn lanket lor lakaz National Housing Development Corporation

Respect

Arvin Boolell s’est, pour sa part, attardé sur la partielle qui se tiendra le mois prochain dans la circonscription no18. Le candidat du Parti travailliste à l’élection a indiqué que la campagne se fait dans le respect de l’adversaire. Il a demandé aux candidats de ne pas exploiter les jeunes durant leur campagne. «Li pa korek ditou sa. Na pa explwat fébles bann zen», a-t-il soutenu.

Il a également commenté le dossier d’Arab Town. Selon Arvin Boolell, il y a beaucoup d’insécurité. Il déplore l’indifférence du gouvernement en ce qui concerne ce dossier. «Sa kapav fragilise davantage le tissu social», affirme-t-il.

Publicité
Publicité

L’express vous propose une série d’articles sur l’élection partielle au n⁰18 , Belle-Rose–Quatre-Bornes. Découvrez, entre autres, les centres de vote, les députés passés et actuels ainsi que les candidats… 

D'autres articles »

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires