Paul Bérenger: «Li enn gran soulazman ki Gulbul inn out»

Avec le soutien de
Le leader des mauves, Paul Bérenger a été très critique envers le gouvernement lors de son point de presse hebdomadaire, samedi 25 novembre.

Le leader des mauves, Paul Bérenger a été très critique envers le gouvernement lors de son point de presse hebdomadaire, samedi 25 novembre.

La demission de Showkutally Soodhun, le remaniement ministériel, la vidéo démontrant des propos à fort relent communal de l’ex vice-Premier ministre, la démission de Raouf Gulbul, entre autres… Ce sont là autant de sujets qui ont été abordés par Paul Bérenger. Le leader du MMM animait son point de presse hebdomadaire à Port-Louis, samedi 25 novembre. Pour ne pas déroger à la règle, il n’a pas été tendre envers le gouvernement lors de son allocution.

Commentant la démission de Raouf Gulbul de la Gambling Regulatory Authority et de la Law Reform Commission, Paul Bérenger affirme que «c’est un grand soulagement». «Bizin dir enn gran ouf ki Gulbul inn enfin out. Dépi lontan dayer li ti bizin inn fini alé», a ajouté le leader du MMM.

Dans la même foulée, il est revenu sur le rapport Aujayeb concernant l’affaire Vijaya Sumputh. Celui-ci, poursuit Paul Bérenger, n’a pas encore été rendu public jusqu’à présent. «Gouvernman inn résévwar rapor-la, li tré damning pou Gayan akoz sa li pa chokan linn met sa dan enn tirwar. Nou démann rann piblik pou nou tou koné ki rol Gayan inn zoué», a-t-il fait ressortir.

Proximité avec les bookmakers

Paul Bérenger n’a pas manqué d’égratigner, au passage, le gouvernement et l’accuse d’avoir fait de fausses promesses. «Gran gran kozé ti pé kozé. Sansé ti pou met fin a nasion zougader. Dépi éleksion zamé ine protez otan bann zougader», avance le leader du MMM. Et de poursuivre que «minis dé finans inn met bann mesure pou favorise bookmakers dan Budget». Le leader des mauves est allé plus loin en indiquant que «selon des renseignements, Pravind Jugnauth serait très proche des bookmakers».

Le leader du MMM est également revenu sur la vidéo démontrant des propos à fort relent communal de Showkutally Soodhun. Selon Paul Bérenger, il y a des incohérences dans la version des faits de Xavier-Luc Duval, notamment concernant la date à laquelle il a remis la vidéo à l’express. «Sé lé 7 novam ki Xavier Duval ine remet sa a bann zournalis-la. Mé apré li vinn dir dan enn konférans dé pres, ki linn résevwar sa dé-trwa zour de cela, sé a dir le 8 ou 9. Dan Parlman li dir ‘it was handed to me the day before I handed it to l’express», souligne-t-il. Et d’ajouter qu’en tant que leader de l’opposition, il est de son devoir de donner la date précise à laquelle l’enregistrement lui a été remis.

Publicité
Publicité

Il n’est pas le seul avocat cité lors des auditions devant la Commission d’enquête sur la drogue mais il en est certainement le plus diversement commenté. Pour cause, plusieurs témoignages accablants jouent en sa défaveur. Retour sur cet avocat-politicien dont le nom est cité dans des affaires de drogues depuis plus de 20 ans.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires