Roshi Bhadain: «Si ti défons laport prémié zour ti pou gagn Dinesh Domah»

Avec le soutien de
Le Reform Party a tiré à boulets rouges sur les autres candidats de la partielle au no18.

Le Reform Party a tiré à boulets rouges sur les autres candidats de la partielle au no18.

Il affirme qu’il a offert ses services à la famille de Dinesh Domah «pro bono». Roshi Bhadain, leader du Reform Party, était face à la presse, ce vendredi 24 novembre. Outre l’incendie de Shoprite, il est revenu sur la campagne en vue de la partielle au no18, le 17 décembre, et sur la liste éventuelle du parti pour les élections générales de 2019.

«J’étais chez la famille pour la veillée mortuaire. Ils m’ont dit que des choses très graves s’étaient passées. Notamment que la porte de secours était cadenassée et que les membres de la Special Support Unit ont refusé de la défoncer», a expliqué l’ex-ministre.

D’ajouter : «La famille m’a expliqué que la Special Support Unit a argué sur le fait qu’il leur fallait une permission. Selon la famille, il y a eu négligence. C’est pour cela que j’ai proposé mon aide au niveau légal.» Selon Roshi Bhadain, la famille doit toutefois d’abord régler «des affaires internes».

«Le MMM s’est dispersé»

Par ailleurs, le leader du Reform Party a pris pour cible les autres partis politiques. Pour lui, le MMM s’est «dispersé depuis le départ de Kavi Ramano». Tandis que le PTr mènerait une campagne «infecte».

«Vous avez peut-être l’impression que les grands partis ont une assise dans la ville. Mais au Reform Party, nous voyons que ce n’est pas le cas.» Raison pour laquelle Roshi Bhadain lance une invitation à tous de se ranger de son côté. «Beaucoup de gens seront choqués. C’est la première fois que je parle avec autant de confiance et d’assurance.»

 «Hillcrest ne pourra être l’entrée de Quatre-Bornes»

Roshi Bhadain a également abordé le projet Metro Express. Il déplore la décision de faire de Hillcrest l’entrée de Quatre-Bornes. «On ne peut faire cela. Il y aura une énorme congestion routière. Le contrat est déjà signé alors que l’Environnement Impact Assessment se fera en décembre.»

Le leader du Reform Party a, par ailleurs, évoqué les élections générales de 2019. L’ex-parlementaire affirme que le Reform Party a déjà une liste potentielle de 100 candidats en vue de la joute électorale de 2019.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires