Tania Diolle: «Nous sommes convaincus qu’il n’y aura pas de nouveau souffle au sein du MSM»

Avec le soutien de
Tania Diolle et les membres du Mouvement patriotique étaient face à la presse, ce vendredi 17 novembre.

Tania Diolle et les membres du Mouvement patriotique étaient face à la presse, ce vendredi 17 novembre.

C’est Tania Diolle qui a animé la conférence de presse du Mouvement patriotique (MP), ce vendredi 17 novembre. La candidate à la partielle au no18 est revenue sur les attaques auxquelles fait face le MP en ce moment, dans la campagne électorale. Elle a aussi diversement commenté le remaniement ministériel.

«Nous avons subi trois attaques cette semaine. Le piratage de mon compte Facebook, les banderoles déchirées et les graffitis sur les posters. Mo pansé sakenn bizin lib dan so aksion. Mo pou al port plint kont sa bann grafiti kinn fer lor bann poster», lance-t-elle.

«Une chose qui aurait dû être faite depuis longtemps»

La candidate à la partielle au no 18 est aussi revenue sur la nomination de Fazila Jeewa-Daureeawoo comme vice-Première ministre, la propulsant ainsi sur le front bench du gouvernement. Une décision saluée par le MP. «C’est une chose qui aurait dû être faite depuis longtemps et j’espère qu’on continuera à le faire à l’avenir», soutient-elle.

«Nous sommes convaincus qu’il n’y aura pas de nouveau souffle au sein du MSM malgré ce ‘mini’ remaniement», a tenu à faire ressortir Tania Diolle. Cette dernière affirme que la population a un sentiment de «ras-le-bol» vis-à-vis du gouvernement. «Tout le monde est en attente des élections générales. Le remaniement ne montre que la tension et l’instabilité qui règne au sein de ce gouvernement.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires