Remaniement ministériel: «déçu», Soodhun réfléchit sur son avenir politique, SAJ «attristé»

Avec le soutien de
L’ancien n°4 du gouvernement tiendra une réunion nocturne, ce vendredi 17 novembre, au Noor Hall, à Phoenix, pour évoquer son avenir politique.

L’ancien n°4 du gouvernement tiendra une réunion nocturne, ce vendredi 17 novembre, au Noor Hall, à Phoenix, pour évoquer son avenir politique.

Showkutally Soodhun serait déçu par la direction du MSM, dont il est le président. Surtout après le remaniement ministériel survenu après qu’il a dû «step down» comme vice-Premier ministre et ministre du Logement et des terres. C’était dans le sillage de la diffusion d’une vidéo où il tient des propos à fort relent communal concernant l’allocation de maisons de la National Housing Development Company.  

Le député de la circonscription n°15, La Caverne-Phoenix, tiendra une réunion nocturne, ce vendredi 17 novembre, au Noor Hall, à Phoenix, pour évoquer son avenir politique. Il aurait laissé entendre qu’il était triste après avoir tant sacrifié pour le parti soleil. 

Selon nos informations, il aurait été en contact avec quelques députés qui lui sont fidèles. Nous avons tenté de le contacter, en vain.

Du reste, Showkutally Soodhun n’est pas la seule personne mécontente du récent remanient ministériel. Le Parliamentary Private Secretary Raj Rampertab avait menacé de démissionner, hier. Il est cependant revenu à de meilleurs sentiments après une réunion avec le Premier ministre, Pravind Jugnauth. 

Absence remarquée de SAJ

L’absence de sir Anerood Jugnauth à la prestation de serment de Fazila Jeewa-Daureeawoo et Roubina Jadoo-Jaunbocus, jeudi 16 novembre, est diversement commentée. D’aucuns soutiennent qu’il est attristé par le départ de Showkutally Soodhun, un des anciens du MSM. 

De plus, l’ancien chef du gouvernement était parmi ceux qui avaient recommandé à Pravind Jugnauth de nommer Vishnu Lutchmeenaraidoo comme le n°4 du gouvernement. D’ailleurs, un communiqué officiel avait été émis en ce sens dimanche 12 novembre, pour confirmer cette nomination. 

Revirement de situation, trois jours plus tard. Le Premier ministre a revu la hiérarchie de son gouvernement. La pression socioreligieuse pour nommer Fazila Daureeawoo au front bench serait à l’origine de ce changement.

Publicité
Publicité

On le croyait invincible et intouchable après que ses nombreuses frasques qui ont défrayé la chronique depuis le début de son mandat et qui sont passées sans qu’on le sanctionne. Mais Showkutally Soodhun s’est résigné à donner sa démission d’un «commun accord» avec le Premier ministre Pravind Jugnauth, après qu’une vidéo dans laquelle il tient des propos à relent communal a été publiée. Retour sur le scandale qui a fait tomber le n°4 du gouvernement.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires