Sur les ponts de… Grande-Rivière-Nord-Ouest

Avec le soutien de

«Waterplaats», lieu de l’eau. C’est ainsi que les Hollandais nommèrent, jadis, Grande-Rivière-Nord-Ouest. Situé entre les districts de Port-Louis et de Rivière-Noire, il a joué un rôle primordial dans l’histoire et le développement de la capitale. Toutefois, cet endroit à une particularité. Un cours d’eau sur lequel passent trois ponts. Trois ponts empruntés par des habitants de diverses régions qui veulent se rendre à Port-Louis.

À l’époque, les Hollandais qui colonisèrent Maurice s’approvisionnaient en eau dans cette rivière qui prend source dans les hauteurs de l’île pour descendre se jeter dans la mer située entre Pointe-aux-Sables et Port-Louis. Elle était utilisée, par la suite, par Mahé de Labourdonnais pour alimenter la capitale à travers des canaux. Grande-Rivière-Nord-Ouest abritait également, autrefois, des petits forts destinés à la surveillance.

Monument national

Les ponts de Grande-Rivière-Nord-Ouest marquent chacun une époque. Le premier, construit en fer, date de la deuxième moitié du 19e siècle. Celui-ci a toujours fière allure même si la rouille s’y est installée. Premier pont routier du pays, il est l’œuvre de l’ingénieur Lloyd.

Le deuxième qui, autrefois, servait au chemin de fer est, lui, inscrit au patrimoine comme monument national. Il est désormais interdit d’accès aux véhicules, mais est toujours utilisé par les piétons et les deux-roues. Cette structure en pierre est un rappel de l’architecture des années 1900. Sa construction date, en effet, de 1911 à 1913.

C’est sur ledit pont que quelques décennies après, plus précisément le 20 mai 1975, des milliers d’étudiants avaient manifesté pour la réforme du système éducatif. Une manifestation qui avait forcé le gouvernement d’alors à rendre l’éducation gratuite. Le troisième pont relie actuellement Coromandel à Grande-Rivière-Nord-Ouest.

Outre ces particularités, l’endroit allie à la fois modernité et ancienneté. S’il a préservé ses ponts et son moulin, il a aujourd’hui laissé place à de nombreuses compagnies. Néanmoins, une petite balade à pied sur le deuxième pont qui promet une immersion dans la beauté des lieux, est largement conseillée.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires