Pramode Jaddoo: «J’ai travaillé pour plusieurs anciens élus de la circonscription»

Avec le soutien de

Il a toujours été motivé par la politique. Et c’est à sa retraite que Pramode Jaddoo, 64 ans, a décidé de s’y lancer. Sachant que parmi ses adversaires politiques à l’élection du no 18, on retrouve un de ses anciens élèves: Roshi Bhadain.

Cet ancien économiste affirme connaître la circonscription no 18 sur le bout de ses doigts, ayant lui-même travaillé pour d’anciens candidats, dont Dan Bhima, Kadress Pillay ou encore Balmick Gookoolsingh. Le candidat indépendant soutient qu’il est sur le terrain depuis que Roshi Bhadain a démissionné.

Pour sa campagne, Pramode Jaddoo affirme avoir imprimé des tracts et seulement quatre banderoles. «Car il faut protéger l’environnement

Quid des dépenses ? La plus grosse dépense, c’est l’essence utilisée pour la voiture, fait ressortir Pramode Jaddoo. Mais il avance qu’il ne compte pas dépasser le barème des Rs 75 000 pour cette partielle. «Pas question de payer des agents, ni organiser desréunions nocturnes ou des meetings.»

Pour sa campagne, l’ancien économiste fait du porte-à-porte tôt le matin. Car, dit-il, les Quatre-bornais n’aiment être dérangés après le travail. D’ajouter qu’une semaine avant la partielle, il sera véhiculé par un ami dans la circonscription afin de faire passer son message aux habitants de la localité, à travers un haut-parleur.

Publicité
Publicité

L’express vous propose une série d’articles sur l’élection partielle au n⁰18 , Belle-Rose–Quatre-Bornes. Découvrez, entre autres, les centres de vote, les députés passés et actuels ainsi que les candidats… 

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires