Vivek Pursun: «Non à la dynastie»

Avec le soutien de
Vivek Pursun pense que son budget ne devrait pas dépasser Rs 100 000.

Vivek Pursun pense que son budget ne devrait pas dépasser Rs 100 000.

Vivek Pursun, ancien Deputy General Manager de l’Outer Island Devlopment Company (OIDC), soutient que s’il a décidé de participer à cette partielle, c’est pour combattre la dynastie dans la politique. 

Il rappelle qu’il avait créée le Mouvement antidynastie. Mais lorsque Xavier-Luc Duval avait posé une Private Notice Question (PNQ) sur Agalega, «j’ai décidé que si quelqu’un qui fait partie de la dynastie effectue tout de même un bon travail, je dois alors lui accorder mon soutien», affirme- t-il. Ainsi, il a décidé de créer le Mauritian National Congress (MNC) à l’image du Congress Party, fondé par le Mahatma Gandhi, en Inde et l’African National Congress de Nelson Mandela, en Afrique du Sud. 

Vivek Pursun a été conseiller municipal du Mouvement socialiste militant de 1991 à 1996. Par la suite il s’est joint au PTr au sein duquel, en 2001, il perd une élection partielle par 26 voix. 

Pour la partielle du no18, le candidat du MNC mène sa campagne en faisant du porteà- porte et en distribuant des fascicules. Il prévoit également des réunions à La Louise. 

Vivek Pursun pense que son budget ne devrait pas dépasser Rs 100 000. D’autant plus qu’il reçoit l’aide de volontaires. 

Quant à la campagne électorale, Vivek Pursun estime qu’il a toutes ses chances, surtout que ses amis lui disent qu’il y aura une surprise lors de cette élection.

Publicité
Publicité

L’express vous propose une série d’articles sur l’élection partielle au n⁰18 , Belle-Rose–Quatre-Bornes. Découvrez, entre autres, les centres de vote, les députés passés et actuels ainsi que les candidats… 

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires