Banderoles d’excuses à Pailles et à Ebène: «Doudou, am really sorry… »

Avec le soutien de
La photo a été envoyée par une internaute. © Anousha P. Junggee

La photo a été envoyée par une internaute. © Anousha P. Junggee

Scène des plus inhabituelles le long de Old Pailles Road jusqu’à Petite-Rivière. Mais aussi à Ebène. Des affiches sur lesquelles sont écrits «Doudou, am really sorry. ILU» ont été attachées à des main-courantes. Une situation qui a mis le sourire aux lèvres de beaucoup de passants. L’amoureux ou l’amoureuse désolé (e) aurait, selon les habitués de cette route, fait placer ses banderoles dans la nuit de mardi à mercredi.

C’est alors qu’elle passait dans les environs qu’une internaute a fait des clichés. Anousha Junggee raconte qu’elle a fait cette même route hier à 18 heures et il n’y avait rien. «J’ai été interpellée. Je trouve cela amusant. Je suis dans le domaine de l’impression et je me dis que cette personne a, au moins, dépensé Rs 600 par banderoles et elle en a fait une dizaine. Je me dis que ce genre d’initiative est bon pour le business», soutient-elle en souriant.

Les autres internautes n’ont pas manqué de faire des commentaires. Certains espèrent que «Doudou» finira par pardonner à sa moitié. Et les hashtag #Doudou ont fait leur apparition.

En revanche, nous ne voulons pas jouer au rabat-joie mais placarder des banderoles dont le nom de l’imprimerie n’y figure pas, est illégal. Ce sont les articles 202 et 205 du Code pénal qui régissent les publications écrites. Il y est indiqué que toute publication – affiches, livres et journaux, entre autres – doit impérativement porter le nom, la profession et l’adresse de l’auteur ou de l’imprimeur. Au cas contraire, les contrevenants s’exposent à une amende de Rs 10 000 et à six mois de prison.

Cependant, la loi prévoit des peines réduites si, par exemple, les imprimeurs font connaître l’identité des auteurs ou si les colleurs des affiches donnent l’identité de l’imprimeur. Pour que des banderoles soient donc légales, elles doivent avoir l’aval des collectivités locales, Conseils de districts et municipalités. Ces publications leur sont soumises pour validation.

La photo a été envoyée par une internaute. © Anousha P. Junggee
Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires