Portée manquante, une mère de famille refait son apparition

Avec le soutien de
Patricia Bavense, une habitante de Cap-Malheureux âgée de 44 ans, a disparu le 8 novembre 2017 et a refait son apparition deux jours après.

Patricia Bavense, une habitante de Cap-Malheureux âgée de 44 ans, avait disparu le 8 novembre 2017 et a refait son apparition deux jours après.

«Nous avons reçu un appel pour nous prévenir qu’elle se trouvait à La Nicolière. J’ignore ce qu’elle faisait là-bas ou ce qu’elle avait en tête.» La fille cadette de Patricia Bavense est soulagée de revoir sa mère.

Patricia Bavense, une habitante de Cap-Malheureux, était portée manquante depuis le mercredi 8 novembre. Quand cette mère de deux filles âgées de 24 et 16 ans et d’un fils de 25 ans a su que des gens l’avaient reconnue, elle a préféré se manifester.

Repos prescrit

Dans la nuit du vendredi 10 novembre, la mère de famille âgée de 44 ans s’est rendue chez sa mère à Camp-de-Masque. Elle a été transportée à l’hôpital pour être examinée et le médecin lui a conseillé de se reposer. Ses enfants sont partis la rejoindre à Camp-de-Masque.

Jusqu’à l’heure, ses proches ne lui ont pas demandé la raison de sa fugue. «On la laisse se reposer et personne n’ose aborder le sujet. On est juste content qu’elle soit là et qu’elle soit en bonne santé», explique la fille de Patricia Bavense.  

Le mercredi 8 novembre, Patricia Bavense avait pris sa voiture pour se rendre chez sa mère à Camp-de-Masque. Après avoir passé la journée chez celle-ci, elle a appelé sa fille aux alentours de 15 h 10 et a éclaté en sanglots. «Elle m’avait dit qu’elle était fatiguée avant de raccrocher son téléphone.» Depuis, cette mère de trois enfants était introuvable, jusqu’à la nuit de vendredi.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires