Incendie à Shoprite: «Les pompiers ont pu maîtriser 80 % du feu», dit Jhugroo

Avec le soutien de
Mahen Jhugroo et les membres de la cellule de crise étaient face à la presse, ce mardi 14 novembre.

Mahen Jhugroo et les membres de la cellule de crise étaient face à la presse, ce mardi 14 novembre.

Cinquante officiers du Mauritius Fire And Rescue Service sont mobilisés à Shoprite et les pompiers ont maîtrisé 80 % du feu. Le ministre Mahen Jughroo a réuni la presse à son bureau pour faire le point sur l’incendie qui s’est déclaré à Shoprite le dimanche 12 novembre. A ses côtés, des membres de la cellule de crise mise sur pied suivant cet incident.

«Les pompiers travaillent dans des conditions difficiles. Il fait plus de 1 800 à 2 000 degrés à l’intérieur. La visibilité est quasi nulle. Ce n’est pas évident de travailler dans ce genre de conditions», a fait ressortir Mahen  Jhugroo.

Le ministre a tenu à rassurer le public sur la fumée épaisse qui émane du bâtiment depuis dimanche. Il a expliqué que le ministère de l’Environnement a fait une étude sur le site, hier, lundi 13 novembre, et un deuxième constat sera fait ce mardi 14 novembre. «Nou pé rasir la popilasion ki bann gaz pé degazé. Li ‘safe’ dapré bann analiz».

800 bonbonnes d’oxygène utilisées

Le Deputy Chief Fire Officer Khelary, aussi présent à cette conférence de presse, explique que depuis dimanche une équipe conséquente a été dégagée sur le terrain. «Nous avons tous les jours environ 60 à 80 officiers sur place.» Pourquoi l’extinction du feu prend-elle autant de temps ? «Les conditions de travail sont difficiles pour les pompiers», répond-il.

«Le Shopping Mall fait 500 mètres carrés et il y avait quatre foyers d’incendie. De plus, le stockage est immense, poursuit-il. Il y a du plastique, du carton, de l’huile, du chocolat ou encore des bouteilles de whisky. Ce sont des produits qui dégagent des gaz toxiques quand ils brûlent. Jusqu’ici 800 bonbonnes d’oxygène ont été utilisées.»

Suivi psychologique

Quid des 20 % de l’incendie qui n’ont pas encore été maîtrisés ? Le Deputy Chief Fire Officer Khelary soutient que les dispositions nécessaires sont prises pour maintenir une superficie de 100 mètres carrés autour du bâtiment. «Nou pé atan enn rezilta positif dici cet aprémidi.»

Du reste, les recherches se poursuivent pour retrouver Dinesh Domah, indique Mahen Jughroo. Des psychologues sont mis à la disposition de sa famille par le gouvernement.

Retrouvez également notre fil rouge: Incendie à Shoprite: un jeune homme de 24 ans pris au piège 

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires