Partielle au n°18 : Fort taux d’abstention à prévoir

Avec le soutien de
L’issue de cette élection reste incertaine même si Arvin Boolell semble avoir une petite avance sur ses concurrents.

L’issue de cette élection reste incertaine même si Arvin Boolell semble avoir une petite avance sur ses concurrents.

Entre 35 et 45 %. C’est le taux d’abstention que prévoient des observateurs politiques à la partielle à Belle-Rose-Quatre-Bornes (n°18). A seulement 34 jours de l’élection, il semblerait qu’il y ait un certain manque d’intérêt de la part des habitants. À titre comparatif, en décembre 2014, le taux d’abstention était de 26,46 %.

Bon nombre pensaient qu’après le Nomination Day, la campagne des différents partis politiques allait démarrer de plus belle. Or, jusqu’à présent, la majorité des électeurs semblent être indifférents à la partielle. De ce fait, l’issue de l’élection reste incertaine.

Pour l’instant, pas de grand favori parmi les candidats. Même si celui du Parti travailliste, Arvin Boolell, semble avoir une petite longueur d’avance sur ses concurrents. D’ailleurs, le leader des Mauves Paul Bérenger est d’avis qu’Arvin Boolell est le principal challenger de sa candidate, Nita Juddoo.

La ville des fleurs est officiellement en campagne électorale depuis le 4 novembre.

Au total, 42 052 électeurs sont inscrits à cette partielle. Il y a 13 centres de vote et c’est Louis Nellan «A» Government School qui accueillera le plus grand nombre d’électeurs, soit 7 850. Le plus petit centre de vote, le Gaëtan Raynal State College, compte pour sa part 1 302 électeurs.

Pas de mainmise

Une analyse des résultats des quatre dernières élections générales démontre qu’aucun grand parti n’a de mainmise sur cette circonscription. L’alliance PTr-PMSD a remporté deux de  ces quatre scrutins, l’alliance MSM-MMM un autre tandis que le dernier est revenu à l’alliance Lepep. Toutefois, à deux reprises, il n’y a pas eu de 3-0 et c’est Kavi Ramano qui a évité cela à chaque fois. En  2010, il a battu Kadress Pillay et en 2014, il a pris le dessus sur Koomaren Chetty. Xavier-Luc Duval a, lui, été élu à trois reprises à Belle-Rose-Quatre-Bornes depuis 2000. Par deux fois, il était en alliance avec le PTr et la dernière fois, il était avec le MSM et le ML.

Publicité
Publicité

L’express vous propose une série d’articles sur l’élection partielle au n⁰18 , Belle-Rose–Quatre-Bornes. Découvrez, entre autres, les centres de vote, les députés passés et actuels ainsi que les candidats… 

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires