Démission de Soodhun: la nouvelle liste des ministres publiée

Avec le soutien de
La prestation de serment des nouveaux ministres a eu lieu le 23 janvier 2017.

La prestation de serment des nouveaux ministres a eu lieu le 23 janvier 2017.

Il occupe désormais deux portefeuilles ministériels. Mahen Seeruttun, qui était jusque-là, ministre de l’Agro-industrie et de la sécurité alimentaire, assume également la responsabilité de celui du Logement et des terres. Cette nomination fait suite à la démission de Shokutally Soodhun, vice-Premier ministre, le vendredi 10 novembre. Résultat de la circulation d’une vidéo où l’ancien ministre aurait tenu des propos à relent communal. Showkutally Soodhun a soumis sa lettre de démission à la présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim, le samedi 11 novembre, d'un commun accord avec le Premier ministre.

Entre-temps, le cabinet a émis une nouvelle liste des ministres en fonction. Ils sont 23 en poste actuellement. Pravind Jugnauth est le Premier ministre, ministre des affaires intérieures, des communications externes et de la National Development Unit et ministre des Finances et du développement économique.

Ivan Collendavelloo est vice-Premier ministre et ministre de l’Energie et des services publics, sir Anerood Jugnauth est le ministre mentor, celui de la défense et de Rodrigues, Vishnu Lutchmeenaraidoo est ministre des Affaires étrangères, de l’intégration régionale et du commerce international.

Quant à Yogida Sawmynaden, il est toujours au ministère de la Technologie, de la communication et de l’innovation tandis que Nando Bodha est à celui du Transport et des infrastructures publiques. Leela Devi Dookun-Luchoomun est ministre de l’Education et des ressources humaines, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et Anil Gayan celui du tourisme. Anwar Husnoo reste à la tête du ministère de la Santé et de la qualité de la vie et Prithvirajsing Roopun du ministère des Arts et de la culture.

Etienne Sinatambou est, quant à lui, chargé du ministère de la Sécurité sociale, de la solidarité nationale, de l’Environnement et du développement soutenable. Ashit Gungah est ministre de l’Industrie, du commerce et de la protection des consommateurs alors que Maneesh Gobin est Attorney General et ministre de la Justice, des droits humains et des réformes institutionnelles.

Stéphan Toussaint est, pour sa part, ministre de la Jeunesse et des sports. Soomilduth Bholah est ministre de l’Activité économique, de l’entreprise et des coopératives alors qu’Alain Wong est ministre de l’Intégration sociale et de l’autonomisation économique.

Fazila Jeewa-Dareeawoo est ministre de l’Egalité du genre, du développement de l’enfant et du bien-être de la famille et Prem Koonjoo, ministre de l’Economie océanique, des ressources maritimes, de la pêche et du shipping. De son côté, Soodesh Callichurn est ministre du Travail, des relations industrielles, de l’emploi et de la formation et Purmanund Jhugroo est ministre des Collectivités locales et des îles éparses. Enfin, Eddy Boissézon est ministre de la Fonction publique et des réformes administratives et Dharmendar Sesungkur, celui des Services financiers et de la bonne gouvernance.

Publicité
Publicité

On le croyait invincible et intouchable après que ses nombreuses frasques qui ont défrayé la chronique depuis le début de son mandat et qui sont passées sans qu’on le sanctionne. Mais Showkutally Soodhun s’est résigné à donner sa démission d’un «commun accord» avec le Premier ministre Pravind Jugnauth, après qu’une vidéo dans laquelle il tient des propos à relent communal a été publiée. Retour sur le scandale qui a fait tomber le n°4 du gouvernement.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires