Projet hôtelier et immobilier: les Salines Rivière-Noire en chantier en 2018

Avec le soutien de
Le projet des Salines Rivière-Noire compte mettre en valeur les salines toujours en opération.

Le projet des Salines Rivière-Noire compte mettre en valeur les salines toujours en opération.

L’année 2018 sera très chargée pour le groupe NMH. Le groupe hôtelier devrait, en effet, démarrer le chantier des Salines Rivière-Noire l’année prochaine. Cet important projet hôtelier et immobilier piloté par Beachcomber a nécessité un investissement total de Rs 7 milliards et se développera en plusieurs phases.

Selon les détails dévoilés dans le dernier bulletin du groupe, Les Salines Rivière-Noire comprendra un établissement hôtelier, des villas ainsi que l’aménagement d’un lotissement. Il devrait avoir, dans un deuxième temps, un parcours de golf de 18 trous.

Beachcomber finalise actuellement l’étude sur l’impact environnemental et socioéconomique du projet et devrait soumettre sa demande pour l’obtention du permis Environment Impact Assessment d’ici décembre. L’ouverture de l’hôtel est quant à elle, prévue en 2019.

60 «appartements Beachcomber»

La première phase du projet comprendra un hôtel quatre-étoiles de 250 chambres ainsi que 60 «appartements Beachcomber» de deux à trois chambres, explique-t-on du côté du groupe. Cette phase nécessitera un investissement d’environ Rs 2 milliards, excluant le terrain que NMH possède déjà, ajoute la direction du groupe.

De plus, les appartements seront vendus sous la formule Property Development Scheme (PDS). Ceux-ci feront partie intégrante de l’hôtel et seront opérés par Beachcomber comme des appartements de famille. Le financement de l’hôtel proviendra de Beachcomber Hospitality Investments.

En ce qui concerne les phases suivantes, la construction s’échelonnera sur plusieurs années sur les 350 arpents que le groupe NMH possède à l’arrière du site hôtelier, avance la direction. Celles-ci comprendront quelque 220 résidences et un village artisanal pour n’en citer que quelques-uns. La seconde phase sera autofinancée par la vente de terrains et des résidences.

Recrutement dans la région

Quid des emplois ? Où le groupe compte-t-il trouver le personnel pour Les Salines Rivière Noire ? Cela se fera à travers une déclinaison du Projet Employabilité Jeunes (PEJ) de la Fondation Espoir et Développement du groupe. La politique d’embauche, explique Beachcomber, sera de favoriser le recrutement dans la région ainsi que dans les localités riveraines.

Ainsi le PEJ déploiera un programme de recrutement spécifique dans les villages de Case-Noyale, Grande-Rivière-Noire, Petite-Rivière-Noire ou encore La Preneuse. Ce sont au total 130 jeunes issus de ces villages qui seront recrutés. Ils seront formés aux métiers de l’hôtellerie.

L’exercice d’admission devrait démarrer d’ici fin 2017. S’ensuivra la formation qui débutera en mars 2018. Les jeunes formés effectueront un stage de trois mois au sein des hôtels Paradis et Dinarobin avant d’être employés par ces établissements en attendant l’ouverture de l’hôtel des Salines Rivière-Noire en 2019.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires