Salaires «dérisoires»: les femmes cleaners fixées sur leur sort ce lundi

Avec le soutien de
(Photo d’archives) Une rencontre a été organisée par les membres de la Confédération des  travailleurs du secteur privé, samedi 11 novembre.

(Photo d’archives) Une rencontre a été organisée par les membres de la Confédération des  travailleurs du secteur privé, samedi 11 novembre.

Est-ce la lumière au bout du tunnel pour les femmes «cleaners» cette fois-ci ? Une réunion a été organisée par la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP) pour discuter de ce dossier, samedi 11 novembre. Jack Bizlall qui était présent à cette rencontre a indiqué que le rapport dans lequel le syndicat avait fait des recommandations a été consulté et avalisé.

«On avait demandé, entre autres, à ce que ces cleaners soient employés à plein-temps et qu’ils touchent au moins un salaire de Rs 8 000. Le rapport a été soumis au comité Manraj et avalisé», a indiqué le syndicaliste. Il a ajouté qu’il ne reste désormais que la signature du Premier ministre pour que tout soit avalisé officiellement. «Ce dernier devrait signer le rapport lundi», a-t-il poursuivi.

De son côté, Jane Ragoo a indiqué que «95 % du travail de la CTSP a déjà été effectué». Elle a ajouté que la CTSP est très satisfait et remercie tous les acteurs qui ont été à l’amélioration de la situation de ces cleaners. 

À savoir que 414 cleaners sont concernées par toute cette affaire. 

Publicité
Publicité

Elles ne feront pas marche arrière. Lundi dernier, les femmes cleaners ont débuté leur grève de la faim au Jardin de la Compagnie. Leur requête : qu’elles soient toutes employées comme General Workers et qu’elles touchent un salaire décent. Déterminées, elles affirment qu’elles iront jusqu’au bout de la bataille…

D'autres articles »

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires