Crise à MK: des développements attendus la semaine prochaine

Avec le soutien de
Patrick Hofman et Bain Ulyate à leur sortie du comité ad hoc.

Patrick Hofman et Bain Ulyate à leur sortie du comité ad hoc.

Première rencontre entre les deux commandants licenciés d’Air Mauritius (MK) et les membres d’un comité ad hoc, présidé par Me Patrice Doger de Spéville, Senior Counsel, vendredi soir 10 novembre. Si les participants se sont montrés peu bavards, Me Gavin Glover a promis des «développements, la semaine prochaine, lors d’une prochaine audience.»

«Ce n’est ni le moment, ni l’heure de faire une déclaration. Air Mauritius a commencé une procédure. Mes clients tiennent à y participer.», a dit Me Gavin Glover, l’avocat de Patrick Hofman et Bain Ulyate. Lors de la rencontre d’hier, ces derniers auraient toutefois eu l’occasion de s’expliquer.

La prochaine réunion se tiendra, mercredi, au bureau de Me Patrice Doger de Spéville.

Un vol vers Beijing pourrait être suspendu

Il était prévu à 13 h 40, ce samedi 11 novembre. Mais ce vol de MK vers Beijing sera soit annulé ou reprogrammé. C’est le message qui aurait été envoyé aux pilotes de la compagnie nationale d’aviation. Or, à l’heure où nous mettions sous presse, personne n’avait pu confirmer cette nouvelle.

Publicité
Publicité

Des pilotes étaient malades, d’autres indisponibles. Résultats des courses, plusieurs vols annulés, des centaines de passagers mécontents, les contrats de trois pilotes résiliés, la menace de sanctions contre la compagnie nationale d’aviation par la Fédération internationale des associations de pilotes de ligne et, pour clôturer le tout, cet ordre d’expulsion du territoire à l’encontre d’un des pilotes étrangers émanant du bureau du Premier ministre. En l’espace de trois jours, Air Mauritius (MK), qui a souvent connu des turbulences, est passée par l’une des pires crises de son existence. Alors que la communication officielle de MK parle d’une ligne de communication établie entre la direction et les pilotes, les dernières rumeurs font état d’une charge de complot qui pourrait peser sur certains de ces membres d’équipage. Une affaire à suivre…

D'autres articles »

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires