Navigation de plaisance: Abhishek Jugoo, l’avocat des skippers en eaux troubles

Avec le soutien de
Me Abhishek Jugoo est l’unique avocat, dans la région de Flacq, qui représente les plaisanciers ou touropérateurs devant une cour de justice.

Me Abhishek Jugoo est l’unique avocat, dans la région de Flacq, qui représente les plaisanciers ou touropérateurs devant une cour de justice.

Il a prêté serment en janvier 2012 devant la Cour suprême. Passionné par la mer, ce jeune homme de loi de 30 ans a décidé de se jeter à l’eau. Littéralement. Me Abhishek Jugoo est l’unique avocat, dans la région de Flacq, qui représente les plaisanciers ou touropérateurs devant une cour de justice. Il intervient surtout lorsque ces opérateurs écopent d’une contravention en mer.

Pourquoi avoir privilégié ce domaine alors que bon nombre d’avocats se tournent vers le secteur de la criminalité, de l’offshore ou des litiges civils ? «Ma famille possède un catamaran, qui s’appelle le Crystal Cruiser. Mes proches sont tour-opérateurs à l’île-aux-Cerfs. Je suis aussi le conseiller juridique de la compagnie Paaniman, que ma famille dirige», explique l’habitant de Belle-Mare.

S’étant fait un nom au sein de ce corps de métier, l’avocat est sollicité par tous ceux qui écopent d’une contravention en mer, par exemple, pour avoir navigué au-delà du point d’embarcation ou pour avoir eu un accident à bord. «J’ai représenté plus de 200 tour-opérateurs ou skippers au cours de mes cinq ans de carrière. Cela m’encourage lorsque je constate que j’ai pu, par exemple, faire annuler beaucoup de contraventions devant le tribunal de Flacq», dit Abhishek Jugoo non sans fierté. «Voir ma mère et mon frère s’occuper des excursions en bateau m’a grandement aidé quand j’ai eu à côtoyer les autres tour-opérateurs. Lorsqu’ils ont un souci avec la justice, ils se tournent tout naturellement vers moi.»

L’homme de loi dit aussi noter que des skippers venant d’autres régions de l’île, qui sont déjà représentés par d’autres avocats, n’hésitent pas à l’approcher pour obtenir des conseils. «Ils sollicitent mon avis notamment dans des cas de mort d’homme en mer.» Abhishek Jugoo s’est peu à peu construit un réseau et a gagné la confiance des habitants de l’Est.

«J’effectue régulièrement des visites surprises dans le bateau de notre compagnie, pour voir si les employés travaillent correctement, en respectant toutes les consignes de la Tourism Authority Act.» Il fait aussi des sorties en mer et supervise le travail. Toutefois, Abhishek Jugoo soulève le fait que la loi portant sur la Tourism Authority n’est pas claire. Il espère que les autorités concernées la revoient.

Le rêve de l’homme de loi actif en politique, au sein du Mouvement patriotique : ouvrir une étude dans les prochaines années, pour employer de jeunes avocats qui n’arrivent pas à se frayer un chemin au sein de la profession. «Je les aiderai à faire décoller leur carrière et à se spécialiser dans la navigation.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires