Coexister: une comédie qui bouscule le politiquement correct

Avec le soutien de
Du jour au lendemain, le trio, avec ses chansons sur le vivre ensemble, est un succès.

Du jour au lendemain, le trio, avec ses chansons sur le vivre ensemble, est un succès.

Résumé, Nicolas est producteur de musique pour une grosse maison de disques, son travail consistant à dénicher de nouvelles têtes chantantes qui seraient capables d’engendrer un maximum de profits. Et il se trouve justement que sa soi-disant future «star» s’est avérée être une véritable catastrophe pour sa maison. Nicolas est donc au bord du gouffre et sa directrice le somme de trouver quelque chose, n’importe quoi, sinon il se retrouvera au chômage. En proie au désespoir, Nicolas est saisi d’une inspiration : faire chanter ensemble un curé catholique, un rabbin et un (faux) imam et créer ainsi le buzz. Du jour au lendemain, le trio, avec ses chansons sur le vivre ensemble, est un succès. Cependant, perdus dans les méandres du show-business, les trois chanteurs ne tardent pas à se faire rattraper par leurs faiblesses humaines…

La note : 8/10

En ces temps de religiosité chatouilleuse, décider de traiter de la cohabitation entre les religions peut s’apparenter à de la provocation ou à de l’inconscience. Or, ce Coexister, tout comme les deux précédentes réalisations de Fabrice Eboué, choisit l’angle de l’humour bien corrosif pour nous parler d’un voyage permettant à ceux qui le pratiquent d’apprendre à mieux se connaître et à progresser. Coiffé de la triple casquette de scénariste, réalisateur et acteur, l’humoriste se lance dans cette nouvelle aventure qui, inspirée par l’histoire des Prêtres (ce groupe de trois prêtres-chanteurs), peut, de prime abord, susciter méfiance et doute. Pourtant, entre bonne humeur et rires, on se laisse emporter par le parcours de ces personnages hauts en couleurs qui, entre maladresse et besoin d’exister, dissimulent leur mal-être à travers la dérision.

Ce groupe musical dépareillé composé de Guillaume de Tonquédec dont la soutane de curé lui accorde une allure de brebis innocente et à qui l’on «donnerait le Bon Dieu sans confession» ; Ramzy Bedia hilarant en exchanteur de raï raté transformé pour la circonstance en imam improvisé, épicurien et antisémite, irrésistiblement attiré par le saucisson, l’alcool et les filles faciles ; tout l’opposé de Jonathan Cohen, rabbin autrefois idole des bar-mitsvas, devenu maître dans l’exercice de la déprime suite à une circoncision loupée, vivant entre exaltation incontrôlable et abattement sans fond ; il est managé par un producteur désabusé (Fabrice Eboué) et son assistante plus désespérée de solitude que réellement nymphomane (la malicieuse Audrey Lamy). Le tout surfe avec allégresse sur les oppositions entre les trois religions les plus représentées en France. Un joyeux prétexte pour dénoncer le cynisme partout présent, tant dans le monde du divertissement que dans celui de la spiritualité. Adoptant un ton satirique bien plus que moralisateur, le texte envoie sans répit réparties osées et blagues impertinentes, insufflant une énergie réjouissante à cette farce pleine de gaîté.

Cette comédie irrévérencieuse aux gags quelquefois trash gênera sans doute les plus vertueux d’entre nous mais émoustillera assurément ceux qui, face à une perpétuelle perte de repères humains, ont choisi de rire plutôt que pleurer. Caustique mais jamais méchante, cette parodie prend bien soin de ne blesser, ni stigmatiser personne. Derrière son allure légère, elle ne manque pas de distiller son appel «au vivre ensemble» grâce à quelques répliques intelligentes et bien amenées. Ce film grinçant et décapant n’a certes aucunement l’intention de porter un quelconque message. On en retiendra cependant que l’union fait la force et que le rire reste le meilleur rempart contre l’intolérance et les préjugés.

Source : Internet

Fiche technique

Genre : comédie
Durée : 1 h 30
De : Fabrice Eboué
Avec : Fabrice Eboué, Audrey Lamy, Ramzy Bedia, Jonathan Cohen, Guillaume de Tonquédec, Mathilde Seigner
Salles : Star Caudan, La Croisette, Bagatelle

En salles

Thor: Ragnarok

L’histoire en une ligne : Thor, le dieu de la foudre et héros d’Asgard, constitue la plus improbable des équipes pour combattre Hela, déesse de la mort, qui menace de détruire son royaume et l’univers tout entier…
Genre : Super-héros, action, aventures, science-fiction
Durée : 2 h 15
De : Taika Waititi
Avec : Chris Hemsworth, Tom Hiddleston, Cate Blanchett, Idris Elba, Jeff Goldblum, Tessa Thompson, Karl Urban, Mark Ruffalo, Anthony Hopkins
Salles : Star Caudan, La Croisette, Bagatelle

Kingsman : Le Cercle d’or

L’histoire en une ligne : Eggsy, devenu l’agent Galahad, se retrouve au pied du mur lorsqu’un ancien ami s’allie à un ennemi redoutable pour exterminer les Kingsman et prendre la terre entière en otage…
Titre original : Kingsman : The Golden Circle
Genre : Action, comédie
Durée : 2 h 25
De : Matthew Vaughn
Avec : Colin Firth, Julianne Moore, Taron Egerton, Mark Strong, Halle Berry, Elton John, Channing Tatum, Jeff Bridges
Salles : Star La Croisette, Bagatelle

Ça

L’histoire en une ligne : À Derry, dans le Maine, sept gamins marginalisés regroupés au sein du «Club des Ratés» font face à un mal qui terrorise leur ville depuis la nuit des temps ; Ça, un prédateur qui prend souvent l’apparence d’un clown meurtrier…
Titre original : It
Genre : Horreur, fantastique, épouvante
Durée : 2 h 15
De : Andy Muschietti
Avec : Bill Skarsgård, Jaeden Lieberher, Finn Wolfhard, Sophia Lillis
Salles : Star Bagatelle

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires