Propos à relent communal: des habitants de Plaisance portent plainte contre Soodhun

Avec le soutien de
C’est accompagné de Me Rama Valayden que ces femmes ont porté plainte contre Soodhun au Casernes centrales.

C’est accompagné de Me Rama Valayden que ces femmes ont porté plainte contre Soodhun au Casernes centrales.

«Non, nous ne pouvons pas accepter ce que le ministre Soodhun a dit. C’est pourquoi nous l’avons dénoncé aux Casernes aujourd’hui.» Ces propos sont de Georgette Abraham, une habitante de Plaisance, Rose-Hill. Accompagnée de trois autres femmes, elle a porté plainte contre le ministre Soodhun concernant les propos à caractère communal que ce dernier a tenu dans une réunion.

Un peu plus tôt, ces femmes s’étaient rendues devant le Prime Ministers’ Office, ce vendredi 10 novembre. Leur but : manifester pour insister que Showkutally Soodhun démissionne de son poste après la diffusion de la vidéo dans laquelle il tient des propos à relent communal.

«Li pé vinn créer enn laguer racial dan nou pei.  Linn mank a tou bann etik. Li bizin mezir so parol. PM bizin azir. Saki nou pe atann», souligne une des manifestantes.

Publicité
Publicité

On le croyait invincible et intouchable après que ses nombreuses frasques qui ont défrayé la chronique depuis le début de son mandat et qui sont passées sans qu’on le sanctionne. Mais Showkutally Soodhun s’est résigné à donner sa démission d’un «commun accord» avec le Premier ministre Pravind Jugnauth, après qu’une vidéo dans laquelle il tient des propos à relent communal a été publiée. Retour sur le scandale qui a fait tomber le n°4 du gouvernement.

D'autres articles »

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires