Pravind Jugnauth: «Pa zis vision ki importan, bizin réaliz li…»

Avec le soutien de
Le Premier ministre participait à l’inauguration du Dagotière Vedic Mandir, ce dimanche 5 novembre.

Le Premier ministre participait à l’inauguration du Dagotière Vedic Mandir, ce dimanche 5 novembre.

«Parfwa nou rod fer bann kitsoz mem si pa rési touletan. Sé persévérans ki kont pou nou zoin nou obzektif…» C’est un Pravind Jugnauth résolument philosophe qui s’est adressé à son public. Le Premier ministre participait à l’inauguration du Dagotière Vedic Mandir, ce dimanche 5 novembre. Lors de son allocution, il s’est attardé sur l’importance de la persévérance qui est vitale pour la réussite. 

«Kan nou guet enn sosiété, nou guet pei osi sa. Bann dirizan bizin ena vision, mé pa zis vision ki importan, sé réaliz li ki importan», a soutenu le chef du gouvernement. Il a pris pour exemple le classement réalisé par la Banque mondiale. «Dans le dernier classement on se trouvait à la 49e place. Mais grâce aux mesures prises nous nous retrouvons désormais à la 25e position. Nou finn konsolid nou plas dan lafrik. Mo objectif sé fer ankor pli bien.»

Pravind Jugnauth n’a pas manqué d’égratigner, au passage, ses adversaires politiques lorsqu’il commentait le 183e anniversaire de l'arrivée des travailleurs indiens. «Kouma zanimo dan bato finn met zot an karantenn. Mo finn démann Shri Narendra Modi déleg dé personalité. Enn sorti Uttar Pradesh ek lot là Bihar. Zot finn éli par bann Indiens. Aster kan zot vini, Parti travailliste pa dakor é inn ékrir let pou pa les zot rantré. Hier li vinn dir mo pé amenn bann dimounn kontroversab», a-t-il fait ressortir. Et de poursuivre que «MMM li pa dakor l’Inde pé ed nou».

Le Premier ministre est également revenu sur les fléaux qui affectent notre société. Notamment la violence domestique, l’alcool et la cigarette. Pravind Jugnauth a affirmé que le gouvernement souffre, lui aussi, à cause de ces fléaux. «Nou société nou trouvé problem sé sigaret. Sé enn poison ki afekté lasanté tigit tigit. Ena lalkol osi. Lerla sa kré violans domestik. Bann madam samem pli gran trésor ki éna. Nou bizin montré plis respé anver zot. Mo kondann bann dimounn ki koz kont madam.» 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires