Europa League: Evra s’en prend à un supporter, Marseille plonge

Avec le soutien de
Rudi Garcia, le 2 novembre, à Guimaraes

Rudi Garcia, le 2 novembre, à Guimaraes .

Un cauchemar ou presque... Marseille, qui a terminé à dix, s’est incliné jeudi chez les Portugais de Guimaraes (1-0) dans une soirée ternie par le coup de pied de Patrice Evra sur un supporter avant la rencontre comptant pour la 4e journée d’Europa League.

A l’échauffement, le défenseur français a asséné un coup de pied digne d’un karatéka à un spectateur venu le prendre à partie, ce qui lui a valu d’être exclu avant même le coup d’envoi.

Cette image, très commentée sur les réseaux sociaux, a donné le ton d’une journée noire pour les Marseillais, battus par une équipe qu’ils avaient pourtant maîtrisée deux semaines plus tôt (2-1).

Seule bonne nouvelle: les hommes de Rudi Garcia conservent dans leurs mains leurs chances de qualification pour les 16es de finale. Ils conservent la deuxième place du groupe I avec 6 points, à deux longueurs des Autrichiens du Red Bull Salzbourg, tenus en échec sur le terrain des Turcs de Konyaspor (0-0) qui occupent le troisième rang à égalité avec Guimaraes (4 points).

Après une première période avare en occasions, les Phocéens n’ont pas résisté au coup d’accélérateur des Conquistadores en fin de rencontre, logiquement récompensés par un but du capitaine international péruvien Paulo Hurtado (80e).

Lors des 45 premières minutes, les Marseillais ont été dominés jusqu’à la demie-heure de jeu. Prudents, ils ont toutefois concédés peu d’occasions avant de sortir de leur torpeur, emmenés notamment par un Clinton Njie bien en jambes mais dont les frappes manquaient de puissance et de précision pour inquiéter le portier du Vitoria Miguel Silva (29, 42e).

Marseille a subi

Seul dans la surface, Sanson dévissait complètement sa tête après un excellent centre d’Amavi pour la meilleure occasion marseillaise (43e).

Au retour des vestiaires, les hommes de Rudi Garcia ont tenté de forcer la décision dans le premier quart d’heure, mais la frappe de Njie manquait une nouvelle de force après avoir effacé le gardien et permettait le retour du défenseur Marcos Valente sur sa ligne (57e).

Par la suite, les hommes de Rudi Garcia ont subi les assauts des Portugais. Après une frappe sur la transversale de Martins (68e) puis une autre de Raphinha repoussée par Mandanda (69e), le Vitoria Guimaraes prenait logiquement l’avantage sur une tête rageuse d’Hurtado à la réception d’un centre au cordeau de l’international cap-verdien Heldon (80e).

L’OM, qui ne s’est pas procuré de balle d’égalisation, a même terminé à dix, avec l’exclusion du jeune Boubacar Kamara pour un second avertissement (87).

La série noire de l’Olympique de Marseille au Portugal se poursuit avec cinq défaites et un nul au cours de son histoire européenne

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x