Travaux parlementaires: Roubina Jadoo dénonce les «critiques injustifiées» d’Osman Mahomed

Avec le soutien de
Roubina Jadoo-Jaunbocus et Osman Mahomed s’opposent sur l’état des projets Port-Louis Sud et centre.

Roubina Jadoo-Jaunbocus et Osman Mahomed s’opposent sur l’état des projets Port-Louis Sud et centre.

Nouvel affrontement entre la secrétaire parlementaire privée (PPS) Roubina Jadoo-Jaunbocus et le député du Parti travailliste (PTr) Osman Mahomed, le mardi 31 octobre, lors de la séance parlementaire. Cette fois-ci, c’était par le biais d’une question parlementaire déposée par le député rouge, concernant des projets dans leur circonscription, le nº 2, arbitré par le Premier ministre (PM), Pravind Jugnauth.

Avant même le début des travaux parlementaires, Roubina Jadoo-Jaunbocus a eu un long aparté avec le PM. Ce n’est que plus tard qu’on allait savoir que la PPS tentait d’expliquer au chef du gouvernement les motivations derrière la question d’Osman Mahomed. Elle devait aussi fournir des explications concernant des problèmes à la rue Lenepveu, à Plaine-Verte.

Interrogée hier, mercredi 1er novembre, la PPS, qui a été visiblement agacée lorsque le PM fournissait des réponses à la question, a indiqué qu’elle a parlé à Pravind Jugnauth pour lui expliquer certaines choses. «Je savais bien qu’Osman Mahomed avait l’intention de se montrer critique envers des projets réalisés dans la circonscription, sans raisons valables. Je présumais aussi que les réponses écrites fournies au PM n’allaient pas contenir certains détails.»

En effet, Pravind Jugnauth, comme il l’a lui-même précisé, n’a fait que lire les réponses qui lui ont été fournies. «C’est dommage que le député du PTr tente de tirer un capital politique de certains projets qui exigent des améliorations, alors qu’il y a eu tant de réalisations dans cette circonscription», affirme la PPS Roubina Jadoo-Jaunbocus.

De son côté, Osman Mahomed a soutenu qu’il sillonne sa circonscription matin et soir et il sait de quoi il parle. «Elles sont nombreuses les personnes qui ont fait des doléances concernant des travaux mal effectués. J’ai voulu attirer l’attention de tout un chacun, dont celle du PM, sur le gaspillage de fonds publics.»

Il cite le cas de la rue Lenepveu, où des drains ont été mal construits ; ce qui est une véritable nuisance pour les habitants pendant la nuit. «J’ai vu la PPS consulter le PM, voulant sans doute se défendre. Mais comme le PM a dit, il n’a fait que lire les réponses fournies par les fonctionnaires de la National Development Unit...»

Publicité
Publicité

C’est une avocate qui a déjà déposé devant la commission d’enquête sur la drogue. Mais qui se défend d’avoir défendu des personnes accusées de trafic de drogue. Qui se cache donc derrière Roubina Jadoo-Jaunbocus, la dernière adhérente au gouvernement Lepep ?

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires