Japon: les meurtres en série à Zama se sont étalés sur deux mois

Avec le soutien de
Un homme (haut droite) regarde des policiers se rassembler devant un appartement à Zama , près de Tokyo, où neuf corps ont été retrouvés.

Un homme (haut droite) regarde des policiers se rassembler devant un appartement à Zama , près de Tokyo, où neuf corps ont été retrouvés.

L’homme arrêté mardi par la police japonaise qui a retrouvé neuf cadavres dépecés dans son appartement à Zama, près de Tokyo, a déclaré avoir tué toutes les victimes sur une période de deux mois, rapportent mercredi les médias locaux.

Le suspect de 27 ans a précisé qu’il prenait contact avec ses futures victimes via le réseau social Twitter, puis qu’il les tuait «le jour même» de leur première rencontre, selon plusieurs médias citant des sources policières.

Il leur proposait de les aider à concrétiser leurs intentions suicidaires, selon le quotidien Mainichi Shimbun.

L’homme a aussi reconnu avoir arraché la chair des corps pour la jeter aux ordures, puis répandu de la litière pour chat sur les restes afin de tenter de dissimuler les preuves. Des têtes coupées ont aussi été retrouvées dans des glacières.

Ce fait divers particulièrement sordide a abasourdi le Japon, un pays jouissant d’un taux de criminalité extrêmement bas.

Les images de la maison dans laquelle les meurtres ont eu lieu, à Zama, une zone résidentielle ordinaire au sud-ouest de Tokyo, se sont invitées en Une des médias japonais.

Le suspect s’était installé dans un appartement situé à l’étage de cette maison le 22 août, selon le Mainichi Shimbun.

La police japonaise a remonté sa trace alors qu’elle enquêtait sur la disparition inquiétante d’une femme de 23 ans, qui avait notamment sollicité sur Twitter de l’aide pour mourir. Une caméra de surveillance l’avait montrée lundi en compagnie de l’homme de l’appartement à Zama, selon la chaîne publique NHK.

Pour l’heure, le suspect a été mis en examen pour avoir découpé un seul corps, les enquêteurs rassemblant encore des preuves pour établir formellement sa responsabilité dans les neuf meurtres qu’il a reconnus.
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires