Rentrée parlementaire: regard glacial, piques et expulsion

Avec le soutien de
L’ambiance a été électrique pour la rentrée parlementaire, hier, mardi 24 octobre.

L’ambiance a été électrique pour la rentrée parlementaire, hier, mardi 24 octobre.

«Je n’ai aucun respect pour vous.» Debout, Xavier-Luc Duval (XLD) n’a pas manqué de faire connaître à la Speaker ce qu’il pensait d’elle. Dans un premier temps, cette déclaration lui a valu une expulsion, mais devant son refus de quitter l’hémicycle, il a été suspendu après une motion présentée par le Premier ministre.

Les longues réponses de Nando Bodha ont provoqué l’agacement du leader de l’opposition. À la demi-heure réservée à la séance, le ministre des Infrastructures publiques a pris 22 minutes pour répondre à la Private Notice Question (PNQ).

Dans un premier temps, il y a eu plusieurs protestations de XLD, ce qui lui a valu plusieurs rappels à l’ordre de Maya Hanoomanjee. «Laissez le ministre répondre. Vous perdez du temps !»

Au fil des minutes, la tension n’a fait que monter entre la Speaker et le leader de l’opposition. Le point de non-retour est atteint quand Maya Hanoomanjee a fait comprendre à XLD qu’il n’a pas droit à une dernière question. «Ce n’est pas juste. Il a pris tout son temps pour répondre», a-t-il protesté, tout en accusant la Speaker d’agir avec partialité.

En dépit d’une explication de la présidente de la Chambre, qui lui a demandé de s’asseoir, le leader du PMSD n’a pas cédé. «Vous êtes un politicien de carrière. Vous connaissez les règles. Si vous n’obéissez pas, je dois les appliquer.» Se tenant toujours debout, il a tenu tête à Maya Hanoomanjee, ce qui a contraint la Speaker à prendre la décision de l’expulser. Mais il n’a pas voulu quitter le Parlement.

Devant cette situation, Maya Hanoomanjee a fini par suspendre la séance pour plus d’une heure. Elle est ensuite revenue pour annoncer la suspension de XLD pour deux séances. Sur ce, Thierry Henry lui a rappelé que Kalyan Tarolah a pu bien tirer sa langue au Parlement sans aucune inquiétude. «Li gagn drwa fer sinéma li. Shame on you !», a-t-il dit.

«Narien li pa koné !»

Un peu plus tôt, rien ne laissait présager que c’est XLD qui allait croiser le fer avec la Speaker, Maya Hanoomanjee ou encore avec un quelconque membre du gouvernement. Au début de la séance parlementaire, la réponse du ministre Nando Bodha était institutionnelle. Ivan Collendavelloo a eu beaucoup de mal à garder les yeux ouverts. Il a fallu les questions supplémentaires pour éveiller l’hémicycle.

Non satisfait des réponses, XLD n’a pas caché son agacement. «Narien li pa koné !» Sur quoi, Ivan Collendavelloo est sorti de son état quasi ensommeillé pour lui répondre avec un ton plein de défi.

Pourtant, l’ambiance était joviale avant le début de la séance. Les élus du MMM, à commencer par Paul Bérenger, étaient d’humeur taquine. Il a nargué les journalistes qui se penchaient pour mieux voir. «Zot pé gagn tortikoli ?», s’est-il demandé sur un ton moqueur.

De temps en temps, l’ancien leader de l’opposition a éclaté de rire, sauf à l’arrivée de Ravi Rutnah. Quand celui-ci a fait son entrée dans l’Hémicycle, le ton a changé. Paul Bérenger est devenu plus sérieux avant de laisser Rajesh Bhagwan prendre le relais.

«Pran inpé konzé kouma Tarolah !», a-t-il balancé à l’égard du Deputy Chief Whip, qui n’a pas bronché. Sir Anerood Jugnauth a, lui, lancé un regard glacial aux membres de l’opposition. Contrairement à son voisin, Showkutally Soodhun, qui a esquissé un léger sourire.

D’ailleurs, l’ombre de Kalyan Tarolah, l’ancien secrétaire parlementaire privé, «forcé» à la démission pour une affaire de textos, a plané sur l’Hémicycle. Par pure coïncidence, un préposé du bureau de la Speaker a déposé un magazine Commonwealth Parliament News sur le pupitre de chaque député.

Le compte-rendu d’un forum sur les parlementaires et les médias, qui s’est tenu à l’étranger, y figure. Or, l’article en question est illustré des photos de Raj Dayal et Kalyan Tarolah, qui assistaient à cette réunion. «Tarolah ti al aprann tir foto laba», n’a pas manqué de commenter Paul Bérenger.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires