Private Notice Question: Nando Bodha refuse de rendre public l’accord avec Larsen & Toubro

Avec le soutien de
Nando Bodha a répondu à la Private Notice Question de Xavier-Luc Duval, mardi 24 octobre.

Nando Bodha a répondu à la Private Notice Question de Xavier-Luc Duval, mardi 24 octobre.

Pas de grande nouveauté lors de la réponse du ministre du Transport et des infrastructures publiques à la Private Notice Question (PNQ) sur le Metro Express, hier, mardi 24 octobre. Point saillant de la PNQ, cependant, Nando Bodha a refusé de rendre public le contrat signé entre Metro Express Ltd et Larsen & Toubro (L&T). Le ministre a évoqué la confidentialité d’un accord commercial entre deux entités privées. Il a néanmoins rendu publics l’étude de faisabilité ainsi que le rapport d’une étude menée sur les autobus.

«Le contrat Design and Construct pour le projet du Metro Express, au coût deRs 18,8 milliards, est entre deux compagnies; le Metro Express Ltd et L&T. Il est donc confidentiel». Réponse de Nando Bodha à la demande du leader de l’opposition de rendre public l’accord commercial signé entre L&T. Cependant, il a tenu à rassurer l’assistance que le Design and Construct contract ainsi que le contrat signé avec RITES pour superviser les travaux ont été signés dans le cadre d’un Government to Government Agreement, en l’occurrence le gouvernement de Maurice et celui de l’Inde.

À l’issue de la PNQ, Nando Bodha a soumis les rapports des études de faisabilité et ceux ayant trait aux opérations des autobus dans le cadre du Metro Express. Le rapport de faisabilité rédigé par la Singapore Cooperation Enterprise (SCE) fait valoir que la construction du Metro Express est financièrement viable. Le rapport affirme que le coût de l’acquisition de 18 compartiments, la livraison et les essais du Metro Express s’élèveront à Rs 3,4 milliards. Le rapport donne également l’estimation des différentes tranches de construction du Metro Express.

Lors de sa réponse, Nando Bodha a aussi rassuré l’assistance qu’il n’y aurait pas de perte d’emploi avec l’avènement du Metro Express. Il avoue que, selon la National Transport Authority, 39 routes seront affectées par l’opération du Metro Express et que les autobus perdront 45 % de leur nombre d’usagers.

Pourtant, le comité ministériel mis en place parle de différentes stratégies élaborées pour pallier ce manque à gagner. «La création de 34 nouvelles routes et 31 nouvelles feeder routes (NdlR : route intra-ville qui transportera les passagers aux stations de Metro Express) est envisagée», soutient Nando Bodha. À elle seule, cette mesure devrait générer Rs 26 millions. Il affirme aussi avoir discuté d’une option de «early retirement scheme» pour les employés. Le ministre assure que cette mesure ne sera mise sur pied qu’à la demande des principaux concernés.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires