Grève des cleaners: la motion de Ganoo sur l'ajournement du Parlement refusée

Avec le soutien de
La situation des femmes cleaners qui font une grève de la faim devait être soulevée par Alan Ganoo au Parlement ce mardi 24 octobre 2017 mais la Speaker ne l’a pas voulu.

La situation des femmes cleaners qui font une grève de la faim devait être soulevée par Alan Ganoo au Parlement ce mardi 24 octobre 2017 mais la Speaker ne l’a pas voulu.

Le président du Mouvement patriotique, Alan Ganoo, a déposé une motion au Parlement ce mardi 24 octobre 2017. Il demandait l’ajournement des travaux parlementaires après la tranche des questions. En d’autres mots, il demandait que les débats sur le National Employment Bill soient renvoyés. Alan Ganoo voulait ainsi soulever la question de la grève de la faim entreprise par des femmes cleaners au jardin de la Compagnie.

Solutions pour mettre un terme à la grève de la faim

«I wish to raise the issue of the hunger strike taking place presently with regard to the claim of the women cleaners employed in the public primary and secondary schools», a écrit Alan Ganoo dans sa motion. Il souhaitait également que l’Assemblée nationale puisse débattre des solutions possibles afin que cesse cette grève de la faim des femmes cleaners.

Pour soutenir sa motion, il s’est appuyé sur le Standing Order 17 qui traite des motions demandant l’ajournement de l’Assemblée nationale «on matters of urgent public importance». Le président du Mouvement patriotique a aussi cité le Standing Order 29, «a motion for the adjournment of the Assembly or of a debate».

«Situation critique»

Toutefois, la Speaker Maya Hanoomanjee a refusé d’accéder à la requête d’Alan Ganoo. «The issue raised is not a definite matter of urgent public importance», lui a-t-elle répondu par le biais d’une lettre.

Du coup, Alan Ganoo se dit déçu, offusqué et outré par la décision de la présidente de la Chambre. «C’est une situation dangereuse pour les femmes cleaners», prévient-il. «Il faut trouver une solution pour elles.»

Il explique sa démarche : «Mo ti pou dir gouvernman debat lor sa motion. Akoz sa monn demann renvoie Bill. Pou debat et reflechi car situation critique.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires