Air Mauritius: grimpons à bord de l’A350

Avec le soutien de
L’A350-900 a foulé le tarmac de l’aéroport de Plaisance avant-hier, vendredi 20 octobre.

L’A350-900 a foulé le tarmac de l’aéroport de Plaisance avant-hier, vendredi 20 octobre.

Il est là. L’A350-900 a foulé le tarmac de l’aéroport de Plaisance avant-hier, vendredi 20 octobre. C’est peu après 15 heures que le Paille-en-Queue a montré ses plumes rouges et blanches, qu’il a pointé le bout de son gros nez dans le ciel de Plaine-Magnien. Émerveillée, l’assistance ne quittait plus l’oiseau de fer des yeux. Baptisé Le Morne Brabant, l’appareil est le premier d’une série de huit avions commandés par Air Mauritius auprès de l’avionneur Airbus. Ils seront livrés d’ici 2023.

En attendant, retour sur la piste d’atterrissage. Après la traditionnelle cérémonie «d’arrosage» aux jets d’eau, le mastodonte amorce son approche. Imposant, il a fière allure. Sa carrosserie luisante en jette.

L’accueil est chaleureux, grâce aux hôtesses souriantes. Dans le cockpit bardé de technologie, pilotes et copilotes sont au garde-à-vous, dans leur élément. Les milliers de boutons et de lumières qui clignotent donnent le tournis.

Les cabines ont tout pour plaire. Ça sent le neuf. Le commun des mortels devra se contenter des 298 sièges, alors que la classe affaires en comprend 28, pour les veinards qui auront la chance d’y poser l’arrière-train. Ils pourront se vautrer dans les sièges lits, même ceux qui font deux mètres…

C’est que, voyez-vous, la cabine est fort spacieuse. Les nombreuses touches visibles sur l’accoudoir sont sensibles à votre confort. Attention tout de même, il ne faut pas se lever brusquement quand vous allez au petit coin. Là, vous pourrez capter le Wi-Fi en toute quiétude, pendant que vous soulagez votre vessie. Changement d’ambiance. Pour vous relaxer, vous pouvez avoir recours au full led ambient mood lighting, qui vous permettra de passer du stress à la zénitude. Le jeu de lumière imite entre autres un coucher de soleil. Édifiant.

Retour à la réalité, cap sur la classe économie. Les sièges bleu ciel invitent au voyage. Assis dessus, des équipements dernier cri, dont les écrans haute définition, qui permettent de s’évader en plein vol. L’espace accordé aux jambes endolories est également respectable, on a vu pire. Pour ceux qui veulent voir le ciel, le soleil et la mer, il y a davantage de places près des hublots.

Bon voyage.


 

Fiche technique

L’Airbus A350 est un avion long courrier qui offre un très long rayon d’action puisque son autonomie lui permet d’atteindre les 15 000 kilomètres en transportant de 270 à 412 passagers selon les versions de l’appareil.

Dérivé de l’A330 et de l’A340, l’Airbus A350 montre cependant de grandes différences avec ses grands frères puisque son fuselage est plus large et sa structure composée en grande partie de matériaux composites, ce qui le rendent plus léger et plus économe en combustible.

L’Airbus A350 est le principal concurrent du Boeing 787 qui lui aussi propose de transporter des passagers sur de très longues distances avec un appareil conçu en matériaux composites. L’A350 a réalisé son premier vol d’essai le 14 juin 2013 à Toulouse. L’Airbus A350-900 a été le premier modèle à être commercialisé et il peut transporter jusqu’à 366 passagers en deux classes.

Constructeur : Airbus

Longueur : 66,89 m

Hauteur : 17,05 m

Diamètre : 5,96 m

Envergure : 64,75 m

Autonomie : 15 000 km

Vitesse de croisière : 904 km/h

Distance de décollage : 2 440 m

Capacité kérosène : 129 000 litres

Passagers :

314 en 3 classes

366 en 2 classes

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires