District de Rivière-Noire: Véronique Leu-Govind déboutée en Cour, Steeve Magdeleine bien parti pour lui succéder

Avec le soutien de
L’élection du président du conseil de district de Rivière-Noire aura bel et bien lieu ce vendredi 20 octobre.

L’élection du président du conseil de district de Rivière-Noire aura bel et bien lieu ce vendredi 20 octobre.

Sa tentative aura été vaine. La demande d’injonction déposée par Véronique Leu-Govind pour contester l’élection du nouveau président du conseil de district de Rivière-Noire, a été rejetée en Cour suprême, ce vendredi 20 octobre. Les élections se tiendront ainsi aujourd’hui, comme prévu. 

C’est mardi 17 octobre que Véronique Leu-Govind, du PMSD, a été éjectée suivant la motion de censure de Kemraz Ortoo. Deux noms sont donnés comme favoris pour la remplacer à la tête du conseil de district de Rivière-Noire. En l’occurrence Steeve Magdeleine et Jean-Yves Dansant.

Le premier nommé, conseiller d’Albion, est bien parti pour être le prochain président de ce conseil de l’Ouest, alors que Jean-Yves Dansant, élu de Flic-en-Flac, est pressenti pour être le vice-président. À jeudi soir, apprend-on, les deux hommes avaient le soutien de huit conseillers sur 14. 

Reste que Steeve Magdeleine fait actuellement, lui aussi, l’objet d’une motion de censure. Les débats sont prévus la semaine prochaine. Selon l’élu d’Albion, ce sont «ses adversaires qui sont derrière cette motion». 

Motion qui pourrait ne pas être débattue de sitôt. Du moins s’il est élu. Selon Sanjit Teelock, ancien conseiller au ministère des Collectivités locales et ancien Deputy Speaker, après les élections, le nouveau président du conseil de district ne pourra faire face à une motion dans les six premiers mois de son mandat.

L’autre motion de censure concerne le conseiller Balmick Jeetun. Celle-ci sera passée au vote aujourd’hui, après l’élection du nouveau président du conseil de district de Rivière-Noire.

L’ex-présidente Véronique Leu-Govind pourra, elle, se représenter. La bleue fait d’ailleurs déjà campagne pour débaucher chez l’adversaire.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires