Pravind Jugnauth: «Je prends l’engagement d’éliminer la pauvreté»

Avec le soutien de
«Si nous voulons voir le pays progresser, nous devons avoir de la considération pour ceux qui ne peuvent pas participer au développement», déclare Pravind Jugnauth.

«Si nous voulons voir le pays progresser, nous devons avoir de la considération pour ceux qui ne peuvent pas participer au développement», déclare Pravind Jugnauth.

«Des personnes qui sont dans la misère absolue subissent des préjudices. Il faut savoir les aider. Leur donner la dignité, la solidarité. Je prends l’engagement de faire en sorte d’éliminer la pauvreté.» Propos signés de Pravind Jugnauth en cette Journée mondiale du refus de la misère observée le 17 octobre. 

Le Premier ministre se trouvait à Bel-Air-Rivière-Sèche où avait lieu une cérémonie de remise de clefs sous le Fully Concrete Housing Unit Scheme. «Si nous voulons voir le pays progresser, nous devons avoir de la considération pour ceux qui ne peuvent pas participer au développement», insiste-t-il.

Accent sur le logement

Pravind Jugnauth a soutenu que le gouvernement met beaucoup d’accent sur le logement. Pour lui, dit-il, si une famille obtient un toit, c’est un rêve. Selon lui, auparavant les autorités donnaient quatre poteaux en tôle pour la construction d’une maison. «Mais nous ne voulons pas que la National Empowerment Foundation fasse cela, nous voulons aller plus loin. Nous faisons construire deux maisons en béton.»

Piques à l’intention de Navin Ramgoolam

Le chef du gouvernement a profité de l’occasion pour lancer des piques. «Ena pé dir bef travay souval manzer, li ti pou vinn bef travay bef manzer», a fait valoir Pravind Jugnauth en faisant référence à Navin Ramgoolam qui, à plusieurs reprises, dont la veille à Caroline, Bel-Air, avait déclaré : «Bef travay souval manzé.» 

Le leader du MSM a aussi soutenu : «Sak kou linn vinn au pouvoir bef travay la sirene kin manzer.» Il a asséné : «Pays ki pe pey pou fraka linn fer.»

Et de conclure : «Nu pa fer tamtam lor la miser dimoun. Mais zordi nu pé montré ki travay noune fer. Kont lor moi, mo proche ek dimoun.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires