Réforme électorale à Rodrigues: «SAJ est mal conseillé», affirme Von Mally

Avec le soutien de
Pour le leader du Mouvement rodriguais, le ministre mentor a tort de prêter l’oreille à tout ce que lui dit le chef commissaire, Serge Clair.

Pour le leader du Mouvement rodriguais, le ministre mentor a tort de prêter l’oreille à tout ce que lui dit le chef commissaire, Serge Clair.

La réforme électorale n’est pas une priorité. «Sé pa réform ki pou fer Rodrig gagn dilo, kab optik, lépor ek laéropor. Il y a d’autres priorités dans ce pays», martèle Nicolas Von Mally, leader du Mouvement rodriguais (MR) et Minority Leader au sein de l’Assemblée régionale de Rodrigues.

C’est lors de son discours officiel, jeudi 12 octobre, que sir Anerood Jugnauth a parlé de la nécessité d’apporter des amendements à la Rodrigues Regional Assembly (RRA) Act.Le ministre mentor avait pris l’avion pour l’île afin de participer aux célébrations du 15e anniversaire de l’accession à l’autonomie.

«Il (SAJ) déclare que le présent système proportionnel crée de l’instabilité politique à Rodrigues, ce qui justifie une réforme électorale, déclare Nicolas Von Mally. Li dir bizin fer réform pou konfort le First Past The Post. Eski sa enn solision 

 «De l’instabilité au sein de l’OPR»

Le leader du MR dit ne pas constater d’instabilité dans le pays. «C’est au sein de l’OPR (Organisation du peuple rodriguais) qu’il y a de l’instabilité. Problem-la kot zot, pa dan péi, parski éna dimounn kot zot ki pa dakor avek fason pé diriz péi», lâche-t-il.

Clairement, «sir Anerood Jugnauth cherche à faire des amendements en quatrième vitesse encore une fois». De préciser que la réforme électorale appliquée à «la veille» des dernières élections régionales a coûté au MR un siège au sein de l’Assemblée régionale. «Zordi lopozision pé pay lépo kasé akoz dernié amandman ki ti fer.»

N’empêche, fait-il remarquer, «eski lopozision finn déza met baton dan larou kan éna bann bon prozé pou Rodrig ? Zamé. Au contraire, quand il y a de bons projets de développement pour le pays, il y a un consensus entre le gouvernement et l’opposition».

«Asté vot dimounn»

Selon Nicolas Von Mally, le ministre mentor a tort de prêter l’oreille «à tout ce que lui dit l’OPR» de Serge Clair. «Il est mal conseillé par ceux qui veulent fer li krwar lanwuit pou lizour.» Pour le MR, «ce n’est pas le moment de parler de réforme électorale. Il faut plutôt trouver des solutions afin de résoudre le problème d’eau, de la santé et de l’agriculture, entre autres».

Il se demande si sir Anerood Jugnauth ne favoriserait pas un système où il serait facile «pou asté vot dimounn». Nicolas Von Mally a d’ailleurs porté plainte à l’Independent Commission Against Corruption pour bribe électoral.

Il en est persuadé, tout ceci n’est qu’un moyen déguisé pour détourner l’attention des vrais enjeux. «Il faut d’abord revoir les besoins de base des Rodriguais.» Nicolas Von Mally insiste : les Rodriguais sont un peuple intelligent et éclairé. «Si li al délavan avek sa, nou pou diman lépep soulévé, dibout ek dir non.» Il souhaite que SAJ fasse «amende honorable» car «le peuple rodriguais mérite mieux que cela».

«Méprisé» par le ministre mentor

En réponse aux questions de la presse, le Minority Leader affirme que son parti n’a pas eu l’occasion de faire des représentations au gouvernement central concernant des amendements à la RRA Act. Nicolas Von Mally se dit, dans la foulée, «méprisé» et «humilié» par sir Anerood Jugnauth, le ministre mentor n’ayant démontré aucun intérêt à le rencontrer. Cela démontre, estime-t-il, un mépris de la démocratie et de l’opposition.

Nicolas Von Mally fait valoir que l’autonomie dans son état actuel est une victoire du MR et non celle de l’OPR. «Zot (OPR) ti dimann enn system kot zot mem ti pou nom bann dimounn ki pou siez dan lasanblé.» Et d’en rajouter une couche : «L’OPR ne croit pas en la démocratie. Serge Clair n’est pas un démocrate. Si aujourd’hui nous avons une Assemblée régionale élue par le peuple, c’est grâce au MR. N’étant pas satisfait du résultat, il cherche par tous les moyens ki gouvernman santral met anplas enn sistem kot l’OPR déténir pouvwar absolu ek kot péna lopozision.»

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires