Ministère de l’Éducation: 137 femmes cleaners seront employées sur une base permanente

Avec le soutien de
Reaz Chuttoo et Jane Ragoo, représentants syndicaux des femmes cleaners, ce vendredi 13 octobre.

Reaz Chuttoo et Jane Ragoo, représentants syndicaux des femmes cleaners, ce vendredi 13 octobre.

Revirement de situation. Après que les femmes cleaners ont annoncé le maintien de leur grève de la faim, suivant leur réunion avec le ministère des Finances, ce vendredi 13 octobre, le ministère de l’Éducation tente de désamorcer la crise. Notamment en proposant une solution aux 299 femmes cleaners employées par les Parent- Teacher Associations (PTA) en 2012.

Dans un communiqué publié cet après-midi, il annonce que 137 femmes cleaners qui avaient moins de 48 ans au moment de leur recrutement, seront embauchées sur une base permanente par le ministère. 148 autres, qui étaient âgées de plus de 48 ans, seront, elles, employées par le ministère de l’Éducation sur une base contractuelle.

Quatorze femmes cleaners qui sont actuellement âgées de plus de 65 ans percevront, pour leur part, un gratuity équivalent à 15 jours pour chaque année de service.

Quid des femmes cleaners employées par des contracteurs ? Le ministère de l’Éducation indique «suivre la situation de près».

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x