Affaire MCB/NPF: la MCB reconnue coupable de blanchiment d’argent

Avec le soutien de
C’est ce vendredi 13 octobre, en cour intermédiaire, que le verdict est tombé.

C’est ce vendredi 13 octobre, en cour intermédiaire, que le verdict est tombé.

Le couperet est tombé, ce vendredi 13 octobre, en cour intermédiaire. La Mauritius Commercial Bank (MCB) a été reconnue coupable de blanchiment d’argent par les magistrats Vijay Appadoo et Renuka Dabee, en vertu des articles 3 et 8 de la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act. 

La commission anticorruption reprochait à la banque d’avoir failli à sa tâche en ne régulant pas correctement son système de contrôle interne. Conséquence : Rs 881,6 millions ont été détournées au préjudice du National Pension Fund (NPF).

Les magistrats ont avant tout décortiqué le terme blanchiment d’argent. Ils estiment que trop de liberté et de pouvoirs ont été accordés à Robert Lesage. Lui permettant ainsi de commettre une fraude au préjudice du NPF. 

«We fully agree with prosecution counsel that Mr Lesage was vested with too much authority», avancent les magistrats. Selon eux, le contrôle interne n’a pas pris les mesures nécessaires pour empêcher tout acte de blanchiment d’argent. Pour la cour, la poursuite, représentée par Mes Rashid Ahmine , Prashant Bissoon et le Senior Investigate de l'ICAC, Heerah a pu établir les faits. 

Les plaidoiries de Mes Maxime Sauzier et Eric Ribot, Senior Counsels, avocats de la MCB, et le réquisitoire de ceux de la poursuite auront lieu de 18 octobre.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires