[Audio] Commission drogue: «J’ai rendu visite à Siddick Islam en deux occasions», dit Reaz Hoolash

Avec le soutien de
Reaz Hoolash et Jean-Noël Mestry ont été auditionnés par la commission d’enquête sur la drogue, ce jeudi 12 octobre.

Reaz Hoolash et Jean-Noël Mestry ont été auditionnés par la commission d’enquête sur la drogue, ce jeudi 12 octobre.

Il est soupçonné d’avoir eu des conversations avec Siddick Islam. Le jockey Reaz Hoolash a été auditionné par la commission d’enquête sur la drogue, ce jeudi 12 octobre. Le constable Jean-Noël Mestry a aussi été entendu par Paul Lam Shang Leen et ses assesseurs.

Reaz Hoolash a été interrogé sur ses divers retraits, l’achat d’un terrain de Rs 1,4 million et l’acquisition d’une voiture de la marque KIA, il y a deux semaines. Le jockey est un ami d’enfance de Nasera Vavra, l’épouse de Siddick Islam. Il a d’ailleurs rendu visite à ce dernier en prison à deux reprises.

«Je fréquente la famille de Nasera Vavra et de ce fait j’ai été en contact avec Siddick Islam après leur mariage. Je lui ai rendu visite deux fois et j’ai eu des échanges téléphoniques avec Siddick Islam en deux ou trois occasions. Il voulait avoir des nouvelles de la famille. Je n’ai rien à cacher. Sidddick Islam m’a dit qu’il n’était pas intéressé par les courses», a-t-il expliqué après son audition.

Lors de son audition, l’assesseur Ravind Kumar Domun a affirmé que le témoin était de connivence avec les trafiquants de drogue. Ce que réfute le jockey. «Qu’il apporte des preuves. Je suis serein et ma conscience est claire. Je n’ai commis aucun crime. Je suis allé rendre visite à Siddick Islam en prison. Je n’ai aucune transaction avec lui.»

En contact avec Curly Chavrimootoo ?

Le constable Jean-Noël Mestry a, pour sa part, été questionné sur une carte SIM qui est enregistrée à son nom. Ce numéro de téléphone a été en contact avec le trafiquant Curly Chavrimootoo à plusieurs reprises. Certaines conversations ont duré une vingtaine de minutes. Le policier a avancé ne pas connaître le numéro mais il a authentifié sa signature sur la fiche d’enregistrement.

La commission lui a aussi demandé s’il connaissait Curly Chavrimootoo, condamné à 25 ans de prison pour trafic de drogue. Jean-Noël Mestry a indiqué simplement avoir entendu parler du prisonnier dans des articles de presse.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires