[Vidéo] Incidents au n°18: la campagne doit se dérouler de manière civilisée, dit Alan Ganoo

Avec le soutien de
Alan Ganoo et Jean-Claude Barbier ont rencontré les cadres de la commission électorale, dont Irfan Rahman (à g.).

Alan Ganoo et Jean-Claude Barbier ont rencontré les cadres de la commission électorale, dont Irfan Rahman (à g.).

Alan Ganoo et Jean-Claude Barbier ont rencontré le commissaire électoral, ce mardi 10 octobre. Le président et le secrétaire général du Mouvement patriotique (MP) ont sollicité cette rencontre suivant les récents évènements survenus dans la circonscription no18 où se tiendra la partielle, le 17 décembre. Ce soir-là, Alan Ganoo et Jean-Claude Barbier avaient été interrompus à plusieurs reprises par un groupe d’individus alors qu’ils s’adressaient à l’assistance. La police avait dû être sollicitée.

Selon Alan Ganoo, depuis l’annonce de la candidate du MP, les banderoles du parti à Belle-Rose–Quatre-Bornes ont été enlevées. «C’est inacceptable, même si nous ne savons pas qui sont les auteurs de cet acte», a déclaré le président du MP. 

De ce fait, pour éviter d’éventuelles dérives, il a préféré rencontrer les officiers de la commission électorale​. Il veut que la campagne puisse se dérouler de manière civilisée. «J’ai fait une requête à la commission pour qu’il y ait une réunion avec tous les candidats des différents partis politiques et Campaign Managers pour s’assurer du bon déroulement de la partielle. La commission devrait tenir cette réunion bientôt», a expliqué Alan Ganoo.

Publicité
Publicité

Roshi Bhadain a finalement mis sa menace à exécution ce vendredi 23 juin. Vers 18 h 30, la nouvelle de sa démission se répandait comme une traînée de poudre. Retour sur cette démission diversement commentée.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires