Paul Bérenger: «MP pé servi Tania Diolle. Mo espére li résézi li e rétir li»

Avec le soutien de
Paul Bérenger lors du congrès à Quatre-Bornes.

Paul Bérenger lors du congrès à Quatre-Bornes. 

Une course entre le Parti travailliste (PTr) et le Mouvement militant mauricien (MMM). C’est ainsi que Paul Bérenger qualifie l’élection partielle au n°18, Belle-Rose – Quatre-Bornes. Le leader des Mauves participait ce mercredi 4 octobre à un congrès à Quatre-Bornes.

Paul Bérenger a affirmé que le Mouvement socialiste militant (MSM) ne compte pas mettre de candidat au n°18 car tout le monde sait que le peuple ressent du dégoût pour le parti au pouvoir. Il fait également valoir que Roshi Bhadain et le Parti mauricien social-démocrate (PMSD) sont des «non-starters». Il a réitéré son opinion que le Mouvement patriotique (MP) est en train de faire le jeu du PTr en mettant Tania Diolle comme candidate.

«Si li éna dinité, madam la bizin rétir li kar pé servi li pou fer le jeu du PTr. Nou espére madam la résézi li», a déclaré Paul Bérenger. L’ancien leader de l’opposition a également soutenu que Navin Ramgoolam démontre tout son mépris pour Arvin Boolell en déclarant que si lui, Navin Ramgoolam, ne sera pas sur le terrain, Arvin Boolell perdra à cette élection. «Ramgoolam pé krwar linn rémonté mé li pa pou al lwin. Péna simé rémet Ramgoolam ô pouvwar», a-t-il affirmé.

Publicité
Publicité

Roshi Bhadain a finalement mis sa menace à exécution ce vendredi 23 juin. Vers 18 h 30, la nouvelle de sa démission se répandait comme une traînée de poudre. Retour sur cette démission diversement commentée.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires