[Vidéo]: Allégation de complot: «C’est une persécution politique», dit Roshi Bhadain

Avec le soutien de
Le leader du Reform Party est rentré au pays, ce jeudi 28 septembre.

Le leader du Reform Party est rentré au pays, ce jeudi 28 septembre.

Non, il n’y a pas eu d’«arrest upon arrival» ni d’«inform upon arrival» pour Roshi Bhadain. Il est rentré au pays, dans la matinée de ce jeudi 28 septembre, après son voyage à Londres. Il a réagi au revirement de situation dans l’affaire bet365 et aux allégations portées à son encontre.

Le leader du Reform Party a balayé d’un revers de main les propos d’Husein Abdool Rahim, selon lesquels il aurait agi de connivence avec l’express pour faire tomber Ravi Yerrigadoo. Au contraire, Roshi Bhadain affirme que le «self-confessed liar» a bénéficié d’un traitement «tapis rouge» alors que les journalistes de l’express ont été «persécutés et que tout ce qui se passe est une persécution politique».

Roshi Bhadain va plus loin en disant que le gouvernement fait pire que le gouvernement de Navin Ramgoolam. «Ils n’ont pas retenu les leçons.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires