Décès de Hema Seetul: l’autopsie confirme un foul play

Avec le soutien de
La police de Mahébourg soupçonnait déjà que le décès de Hema Seetul était dû à un acte malveillant.

La police de Mahébourg soupçonnait déjà que le décès de Hema Seetul était dû à un acte malveillant.

Son décès est dû à un «compression of the neck». Il s’agit bel et bien d’un foul play. C’est ce qu’a conclu l’autopsie pratiquée sur Hema Seetul, 25 ans. La jeune femme a été retrouvée morte mardi 26 septembre. C’est son époux qui a alerté la police vers 21 h 30.

Dans un premier temps, l’époux de Hema Seetul, une employée de banque, avait indiqué aux enquêteurs qu’elle s’est suicidée en se pendant aux barreaux. Sauf que lorsque la police a débarqué à leur domicile, à Mahébourg, le corps n’était plus suspendu. Qui plus est, il n’y avait pas de barreaux dans la chambre dans laquelle se trouvait le cadavre.

Lorsqu’il a été questionné par la police, le jeune homme a hésité avant de répondre. Il a dit qu’il se rendrait au poste de police accompagné de son avocat. Les proches de Hema Seetul ont, eux, confié à la police qu’elle était victime de violence conjugale.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires