Coiffure: la beauté dans les boucles

Avec le soutien de
Le salon de coiffure Curl Attitude, situé à Rose-Hill.

Le salon de coiffure Curl Attitude, situé à Rose-Hill.

Curl Attitude invite le public à célébrer les cheveux bouclés lors d’un Happy Hour, demain, dans ses locaux à Rose-Hill. L’occasion de mieux comprendre les tignasses bouclées et comment en prendre soin.

Les cheveux bouclés ont le vent en poupe… Mais encore faut-il savoir les entretenir. Afin de connaître tous les soins nécessaires pour avoir de beaux cheveux, le salon de coiffure Curl Attitude, situé à Rose-Hill, vous invite à un Happy Hour, demain à partir de 17 h 30.

Il existe plusieurs types de cheveux et il est nécessaire de connaître leurs différences pour leur donner les soins appropriés. Véronique Spéville, l’une des responsables de Curl Attitude, explique que «pour mieux comprendre les différents types de cheveux, il faut les catégoriser de 1 à 4. Ces catégories sont sous divisées de a à c. La catégorie 1 se réfère aux personnes caucasiennes, soit celles avec des cheveux droits. Les catégories 2 à 4 font référence aux personnes ayant des cheveux bouclés. Les sous catégories, de a à c, définissent les types de boucles. Par exemple, la catégorie 2a représente les cheveux ondulés. Plus les cheveux se rapprochent du 4c, plus les boucles se resserrent et les cheveux deviennent plus frisés». 

Pour être fier de ses boucles, il est important de comprendre les besoins de celles-ci. «On a tous de l’huile naturelle dans les cheveux. Pour les cheveux droits, cette huile descend plus rapidement aux pointes. Plus les cheveux sont bouclés, plus l’huile naturelle prend du temps à toucher les pointes. Cette huile est différente du sébum. Le sébum s’en va après un shampooing, l’huile naturelle, elle, est plus résistante. Celle-ci rend les cheveux brillants, soyeux et beaux», souligne notre interlocutrice. 

Le salon de coiffure Curl Attitude, situé à Rose-Hill.

Or, le hic avec les cheveux bouclés, c’est que pendant longtemps, des soins appropriés n’étaient pas disponibles. «Autrefois, il n’y avait pas de shampooing. On se lavait les cheveux avec le savon. Puis les shampooings sont arrivés, mais ils étaient surtout destinés aux cheveux droits. Le drame, c’est que nous avons toujours utilisé les shampooings pour cheveux droits. Mais les personnes ayant les cheveux droits utilisent un dégraissant car elles ont un surplus d’huile naturelle. Celles ayant des boucles ont, par contre, besoin de plus d’huile naturelle. C’est pour cela qu’il faut bien connaître les produits avant de les utiliser», fait ressortir Véronique Spéville.

Tissu glissant

Autre chose à éviter quand nous avons les cheveux bouclés : «Mettre de l’huile dans ses cheveux durant la journée. Le soleil va oxyder les cheveux. Il ne faut pas être étonné ensuite que les cheveux soient abîmés. Il est aussi conseillé d’éviter de se servir d’une serviette pour s’essuyer les cheveux, car elle absorbe l’huile naturelle. Optez plutôt pour un t-shirt en coton ou une serviette microfibre. Il convient de ne pas frictionner non plus.» 

À notre interlocutrice de poursuivre : «Un autre conseil pratique, c’est d’opter pour des taies d’oreiller en tissu glissant, tels que le satin ou la soie. Les cheveux seront ainsi moins emmêlés le matin au réveil», souligne Véronique Spéville. 

Elle ajoute que «pour être bien conseillé, il faut faire un diagnostic de ses cheveux. Chacun a son histoire avec ses cheveux et les conseils divergents selon celle-ci. La qualité des boucles et les habitudes doivent aussi être considérées». 

Par contre, l’ennemi des cheveux bouclés demeure les colorants et les défrisants. «Une coloration peut réduire l’épaisseur des cheveux de moitié. Et c’est un effet irréversible. Maintenant, si vous faites également des lissages ou des brushings à répétition, cela va encore plus abîmer les cheveux. Plus vos cheveux sont bouclés, plus il faudrait éviter de les agresser», affirme Véronique Spéville. 

Le nappy, soit garder ses cheveux bouclés au naturel, étant tendance, Véronique Spéville, soutient que de moins en moins de personnes veulent avoir des cheveux droits. «Je fais toujours des brushing et des lisages, mais le mouvement nappy fait qu’on n’a plus peur de se montrer au naturel. C’est la tendance du moment. Nos cheveux renvoient l’image qu’on a de nous-mêmes. Avoir de beaux cheveux donne de l’assurance. On s’accepte mieux. Il faut dire qu’avec l’Internet, on est aussi plus informé sur les cheveux bouclés.» 

Cette tendance touche également les hommes. Véronique Spéville nous indique qu’il y a de plus en plus d’hommes qui viennent la voir pour des consultations et des soins.

«Les hommes sont plus soignés. Ils n’hésitent pas à dépenser pour les soins.» Mais malgré la tendance du moment, certains préjugés ont la peau dure. «Même parmi les catégories de boucles, on a des préjugés. Les cheveux ondulés sont catégorisés comme étant plus beaux que les cheveux frisés. Certains salons conseillent également aux femmes de se lisser les cheveux ou de les défriser. C’est vrai que cela prend du temps pour faire un brushing droit avec des cheveux 4a, par exemple, mais il suffit d’avoir la technique. Certaines personnes avec des cheveux bouclés sont aussi jugées sur leurs lieux de travail», avance Véronique Spéville. 

Mais pour être heureux, il n’y a rien de mieux que le naturel. «Pour moi, les cheveux bouclés sont les plus beaux», conclut Véronique Spéville. À noter que le Happy Hour du 27 septembre est gratuit et ouvert à tous. Des conseils ainsi que des démonstrations vous seront prodigués.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires