Rakesh Gooljaury sur l’affaire Roches-Noires: «J’ai reçu un appel de Madame Soornack …»

Avec le soutien de
 Rakesh Gooljaury a été contre-interrogé le lundi 25 septembre 2017.

 Rakesh Gooljaury a été contre-interrogé le lundi 25 septembre 2017.

Il le confirme. Rakesh Gooljaury a bel et bien été appelé par Nandanee Soornack dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011. Mais il a précisé que cette dernière emploie des prête-noms. C’était lors de son contre-interrogatoire par Me Gavin Glover, Senior Counsel, assisté de sir Hamid Moollan, Queen’s Counsel, Asif Moollan, Shaukat Oozeer et Hisham Oozeer. La comparution a eu lieu le lundi 25 septembre à la cour intermédiaire. Ceci, dans le cadre du procès intenté à l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam et l’ancien directeur du National Security Service et Deputy Commissioner of Police (DCP), Dev Jokhoo et l’ex -DCP Rampersad Sooroojebally dans l’affaire Roches-Noires.

Revenant sur l’événement, Rakesh Gooljaury, témoin vedette dans cette affaire, a déclaré avoir  reçu un appel téléphonique à 1 h 44 précise, car il a, dit-il, fait une demande auprès d’Emtel, pour vérifier l’heure. «L’appel provenait de Madame Soornack. Elle m’avait appelé depuis son téléphone portable et d’un numéro fixe. Mais je peux ajouter que Navin Ramgoolam demandait à Nandanee Soornack d’utiliser des prête-noms pour faire ses appels », a-t-il déclaré. A ce niveau, le magistrat Seebaluck lui a demandé de ne pas ajouter des commentaires.

«Kan ou finn dir ki ou numéro ou ti resevwar la pu madam soornack. A okenn moman, ou pann dir lapolis ki madam Soornack ki pe utiliz sa numéro la ?», a demandé Me Glover. Selon le témoin, il ne l’a pas fait car la police ne lui a pas demandé de précisions. Le procès se poursuivra le 27 novembre et le 4 décembre.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires