Bérenger: «Ce serait scandaleux si Yerrigadoo réintègre son poste d’Attorney General»

Avec le soutien de
Paul Bérenger a été critique envers l’ICAC et la police lors de son point de presse, samedi 23 septembre.

Paul Bérenger a été très critique envers l’ICAC et la police, lors de son point de presse, samedi 23 septembre.

«Yerrigadoo ine rékonet ki linn sign let é inn konfirmé ki sa let-la sé so minister kinn fer. Samem asé pu diskalifié li.» Virulente sortie du leader du MMM contre l’ancien Attorney General. Paul Bérenger qui intervenait lors de sa conférence de presse hebdomadaire, samedi 23 septembre, est d’avis que Ravi Yerridagoo aurait dû être révoqué tout de suite après l’éclatement de cette affaire.

Le leader des Mauves est d’avis qu’il faut une vraie enquête approfondie pour faire la lumière sur le Yerrigadoogate. Car, poursuit-il, «ena enn prima facie case pu money laundering». Mais, toutefois, a indiqué Paul Bérenger, «personn népli ena konfians ar l’ICAC ek lapolis». Il a également indiqué qu’il serait «scandaleux, voire indécent, si Ravi Yerrigadoo est réintégré à son poste d’Attorney General. Si sa arivé, lizié dimounn pou ouver plis ankor».

Paul Bérenger a, dans la foulée, commenté les propos tenus par Ravi Rutnah à l’encontre d’une journaliste. «Sé enn insulte révoltan a légar tou bann madam. An plis tou inn pasé an prézans minis la fam. Li révoltan é dégoutan», a fait ressortir le leader du MMM. Et d’ajouter que «la hont lor li. Li bizin démisioné. Sa kalité dimounn-la péna so plas dan Parleman».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires