Yerrigadoogate: Rahim de retour au CCID

Avec le soutien de
C’est peu après 10 heures que Husein Abdool Rahim est arrivé aux Casernes centrales, ce vendredi 22 septembre.

C’est peu après 10 heures que Husein Abdool Rahim est arrivé aux Casernes centrales, ce vendredi 22 septembre. 

Quelques heures à peine après avoir quitté les locaux du Central Criminal Investigation Department (CCID), le voilà de retour. Husein Abdool Rahim devra produire, ce vendredi 22 sepembre, des documents qu’il a mentionnés dans sa déposition faite hier, jeudi 21 septembre.

Déposition qui fait suite à son retournement de veste, plus tôt sur les ondes de Radio Plus. Il avait alors accusé le directeur des publications du groupe La Sentinelle, Nad Sivaramen, le journaliste d’investigation Axcel Chenney et l’avocat Roshi Bhadain d’avoir fait pression sur lui pour jurer un faux affidavit dans le Yerrigadoogate.

Lors de son interrogatoire de plus de sept heures hier, Husein Abdool Rahim a été longuement interrogé sur ses rencontres avec le directeur des publications du groupe La Sentinelle et le journaliste Axcel Chenney. Les limiers du CCID voulaient, entre autres, savoir dans quelles circonstances ils se sont rencontrés, où ont eu lieu leurs rencontres et la teneur de leurs conversations. 

Publicité
Publicité

Il s'est retrouvé impliqué dans une affaire de blanchiment d'argent allégué. En trois jours, les révélations de Husein Abdool Rahim ont eu raison de Ravi Yerrigadoo. Le Premier ministre n'a pas eu d'autre choix que de demander à l'Attorney General de step down, le mercredi 13 septembre. Mais le «dénonciateur» est revenu sur ces propos accusant l'express et Roshi Bhadain d'avoir initié un complot pour faire tomber Ravi Yerrigadoo.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires