Questions à… Me Ashley Hurhangee : «Les preuves que Rahim apporte sont sensées…»

Avec le soutien de
L’avocat de Husein Abdool Rahim confie que plusieurs de ses proches lui ont demandé d’abandonner cette affaire.

L’avocat de Husein Abdool Rahim confie que plusieurs de ses proches lui ont demandé d’abandonner cette affaire.

Comment avez-vous accueilli la lettre de Me Samad Golamaully vous mettant en garde contre Husein Abdool Rahim ?
Samad est un membre de la famille et un très proche ami. Je prends son conseil en considération et je le remercie. Mais j’ai une responsabilité envers mon client et il faut que je la respecte…

Vous ne comptez, donc, pas vous retirer ?
Bien sûr que non. D’ailleurs, il est écrit dans un quotidien que je n’avais pas encore pris de décision. Il n’a jamais été question de partir. Mes propos ont été déformés. J’ai simplement demandé au journaliste de me rappeler parce que j’étais avec un client. La seule raison pour laquelle je me retirerai c’est si mon client me le demande ou si je réalise qu’il raconte n’importe quoi. Jusqu’ici, comme vous l’avez vu, les preuves qu’il apporte sont sensées…

Pourtant, Husein Abdool Rahim est accusé de «swindling» et sa compagne l’accuse maintenant de sextorsion…
Oui, mais en dehors de cela, les preuves que présente Husein ne mentent pas. Particulièrement, dans l’affaire bet365. Et jusqu’ici, les documents ne semblent pas mentir. 

Comment le jeune homme s’est-il procuré une lettre signée par l’Attorney General ? C’est à eux de montrer comment cela est arrivé. C’est mon client et c’est à la justice de décider s’il est coupable ou innocent dans cette affaire. Je fais simplement mon travail. Et, deuxièmement, n’est-ce pas bizarre que sa petite amie fasse deux dépositions en une semaine, seulement après que l’affaire bet365 a éclaté ?

Avez-vous fait face à d’autres types de pression ?
Beaucoup de proches m’ont demandé de laisser tomber l’affaire. On a peur pour moi, on me dit qu’il faut s’attendre à une vengeance.

Avez-vous peur ?
J’ai un demi-siècle, que pourront-ils me faire pendant les quelques années qu’il me reste à vivre ?

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires