Il y a 31 ans, le 19 septembre 1986 - Commission d’enquête sur la drogue: le député Dev Kimcurrun raconte

Avec le soutien de
En 1986, Dev Kimcurrun alors député avait raconté son arrestation à Amsterdam devant la commission d’enquête présidée par Sir Maurice Rault.

En 1986, Dev Kimcurrun alors député avait raconté son arrestation à Amsterdam devant la commission d’enquête présidée par Sir Maurice Rault.

Le vendredi 19 septembre 1987, le député Dev Kimcurrun dépose devant la commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ancien chef-juge sir Maurice Rault. L’élu de la circonscription no 9 (Flacq-Bon-Accueil) raconte comment il s’est retrouvé à Amsterdam en décembre 1985 avec trois autres parlementaires de l’Alliance Mouvement socialiste militant-Parti travailliste- Parti mauricien social démocrate au moment de leur arrestation par la police néerlandaise pour trafic de drogue.

L’élu de Flacq-Bon-Accueil raconte comment juste après les élections municipales de 1985, il a approché le Speaker, son colistier Ajay Daby. Il lui fait part de son souhait d’être inclus dans une délégation de parlementaires qui effectuerait une mission à l’étranger. C’est son autre colistier, le backbencher Iswardeo Seetaram qui l’informe qu’il pourrait effectuer un voyage en Europe avec d’autres amis parlementaires. Dev Kimcurrun est emballé car il ne s’était jamais rendu en Europe. Il se met aussitôt en contact avec Sateeanand Pelladoah qui d’emblée accepte de l’intégrer à son groupe en partance et lui fournit le billet d’avion.

Après un séjour à Bombay, le groupe de parlementaires composé de Sateeanand Pelladoah, Ismaël Nawoor, Serge Thomas et Dev Kimcurrun se rendent à Amsterdam. A l’aéroport de Schipol, Kimcurrun s’inquiète de ne pas retrouver Pelladoah après sa sortie de l’aérogare. Il pénètre à nouveau le hall pour chercher son collègue. C’est à ce moment qu’il est arrêté par des policiers néerlandais. Ces derniers évoquent un trafic de drogue et informent Kimcurrun qu’il sera détenu jusqu’à la fin de l’enquête.

Répondant aux questions de Mme Laure Pillay assesseur de la commission et de Me Vinod Boolell du parquet, Dev Kimcurrun déclare que le groupe devait visiter La Hollande, la Belgique et la France. Le député ne s’était pas soucié de l’identité de celui qui faisait les frais du voyage, ni de celles des personnes qu’il devait rencontrer. « I got a ticket and thought, it was nice to visit these countries », avoue-t-il.

L’affaire fait grand bruit à Maurice, quand le 30 décembre 1985, le pays apprend que quatre députés ont été arrêtés à Amsterdam avec une valise contenant 25 kilos d’héroïne. Les parlementaires sont détenus pendant plusieurs mois avant de regagner Maurice. Pelladoah, lui, est condamné et purge une peine de prison en Hollande avant de revenir au pays.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires