Partielle à Belle-Rose–Quatre-Bornes: les citadins appelés aux urnes le 17 décembre

Avec le soutien de
La joute électorale risque d’être serrée.

La joute électorale risque d’être serrée.

On est enfin fixé. C’est en décembre, plus précisément le dimanche 17, que se tiendra la partielle au n°18, Belle-Rose–Quatre-Bornes. L’annonce est tombée ce vendredi 15 septembre. Le nomination Day se tiendra le 4 novembre.

Cette partielle a été provoquée par la démission de Roshi Bhadain comme député, le vendredi 23 juin. D’ores et déjà, la joute électorale risque d’être serrée. Alors que l’ex-ministre des Services financiers, qui a entre-temps créé le Reform Party, appelait l’opposition à le soutenir, chacun des partis a choisi de présenter son propre candidat. En l’occurrence Nita Juddoo du côté du MMM, Dhanesh Maraye pour le PMSD et Arvin Boolell pour le PTr. À en croire Roshi Bhadain, le Mouvement patriotique d’Alan Ganoo soutiendrait les rouges.

Jack Bizlall représentera, lui, le Muvman Premye Me, tandis que Kugan Parapen sera le candidat du parti de gauche Rezistans ek Alternativ. On note également la participation de l’économiste Pramode Jaddoo, qui est l’oncle de Nita Juddoo, ainsi que du chanteur Nitish Joganah.

En outre, le Mauritian National Congress a signifié son intention de prendre part à la partielle. Également de la partie, l’avoué Kaviraj Bokhoree, qui a créé le parti En Marche Maurice, inspiré, entre autres, par le président français Emmanuel Macron.

Seule incertitude à ce stade : la participation de l’alliance MSM-ML à cette joute. À ce stade, le gouvernement n’a annonncé aucun candidat. Certains au sein de la majorité ne seraient d’ailleurs pas favorables à cette idée. D’autant que la cote de popularité du gouvernement est au plus bas, quid avec la contestation autour du projet Metro Express et le scandale qui a eu raison de Ravi Yerrigadoo.

Publicité
Publicité

Roshi Bhadain a finalement mis sa menace à exécution ce vendredi 23 juin. Vers 18 h 30, la nouvelle de sa démission se répandait comme une traînée de poudre. Retour sur cette démission diversement commentée.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires