Affaire Yerrigadoo: Husein Abdool Rahim se rend à l’ICAC

Avec le soutien de
Husein Abdool Rahim à l’ICAC ce mercredi 13 septembre.

Husein Abdool Rahim à l’ICAC ce mercredi 13 septembre. 

Il est déterminé à dénoncer ce scandale qui implique Ravi Yerrigadoo. Après avoir juré un affidavit hier, mardi 12 septembre, Husein Abdool Rahim se rend ce mercredi 13 septembre dans les locaux de l’Independant Commission Against Corruption (ICAC) pour produire son document. Son avocat Me Ashley Hurhangee affirme qu’il met en garde contre «les répressions politiques, les représailles et les affabulations de mauvaise foi que certains protagonistes peuvent faire contre lui ainsi contre des tentatives de fausses allégations».

Ce scandale est très embarrassant pour Ravi Yerrigadoo, Attorney General, ainsi que pour le gouvernement. Lors d’une déclaration à la presse, Reza Uteem, député mauve et avocat, a affirmé que selon lui l’Attorney General doit démissionner. L’avocat parlementaire explique que l'enquête sur Ravi Yerrigadoo a une portée internationale et qu’il est en situation de conflit d’intérêts. 

«Il faudra demander l’aide des autorités suisses et dubaïotes à travers la Mutual Assistance in Criminal Matters. Et cela se fait de gouvernement à gouvernement.» Sauf que pour Maurice, la demande se fait à travers le bureau de l’Attorney General. «Donc, comment va-t-il demander une enquête sur lui-même?», se demande Reza Uteem. Selon lui, il n’a pas d’autre choix que de démissionner.

Publicité
Publicité

Il s'est retrouvé impliqué dans une affaire de blanchiment d'argent allégué. En trois jours, les révélations de Husein Abdool Rahim ont eu raison de Ravi Yerrigadoo. Le Premier ministre n'a pas eu d'autre choix que de demander à l'Attorney General de step down. Retour sur ce scandale...

D'autres articles »

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires