Thomas Empeigne avant Celtic VS PSG: «Les grands clubs ont peur du PSG…»

Avec le soutien de

Cette saison, le Paris Saint-Germain étale sa puissance financière sans complexe, au grand dam des autres géants du football européen. Nous avons rencontré l’un des fervents supporters du club parisien à Maurice, Thomas Empeigne (qui sévit notamment sur nos ondes les samedi soirs sur le plateau du «Radio One Football Club»), pour parler du fair play financier «à la parsienne» et du trio magique Neymar-Canali-Mbappé…

Thomas, vous avez vécu la présentation de Neymar au Parc des Princes le mois dernier. Racontez-nous…

Très, très belle ambiance. On se pince pour y croire, on a l’impression de vivre un rêve. Tu te dis «c’est pas possible qu’un joueur pareil arrive au PSG» Surtout que j’ai connu les années noires du club, quand on était à deux doigts de la relégation. L’intronisation de Neymar c’est vraiment un moment fort pour le club, un moment historique de son projet 2.0. La première phase c’était avec Zlatan, le projet Dream Bigger prenait plus d’ampleur au PSG. Là c’est la phase 2.0 avec Neymar qui est au sommet de son art. Dans le Top 3 du Ballon d’Or, il est jeune, alors que Zlatan était plus en fin de carrière.

L’arrivée de Neymar efface-t-elle la déception du 6-1 contre Barcelone ?

No comment… (rires) Disons que c’est une belle revanche sur le Barca. La puissance financière du PSG est incontestable sur le marché et c’est intéressant de voir que le joueur a été séduit parce qu’il y a un réel projet…

Et aussi beaucoup d’argent !

Non, si ça ne tenait qu’à l’argent, Manchester City, United ou Chelsea l’auraient attiré aussi ! Je pense que Neymar est venu à Paris parce qu’il a vu qu’il y avait de l’ambition et une certaine puissance. Maintenant, Paris achète qui il veut. Mais il faut que le sportif s’aligne sur le reste : la vérité viendra du terrain. Si on a la chance de jouer contre le Barca et de les éliminer je serai le plus grand satisfait. Mais la défaite 6-1 reste pour moi, et sans doute tous les fans, une claque, un traumatisme à vie. Ce soir-là je me suis désabonné de la page Facebook du PSG et j’ai arrêté de regarder les matches pendant deux mois. C’est le moment le plus dur de ma vie en tant que supporter.

Neymar + Mbappé au PSG c’est magique. Vous êtes comme un enfant à Disneyland ?

C’est pick and chose ! T’as l’impression que Paris a pris la future étoile du foot français qu’est Kylian Mbappé. Tous les journalistes ont vite fait de le comparer à Thierry Henry. On a Neymar, 26 ans, Mbappé 18 ans, plus les Verratti, Rabiot et autres Marquinhos qui ont déjà un bagage européen. Cela donne une moyenne d’âge de 25 ans. C’est super prometteur.

Neymar-Cavani-Mbappé deviendra-t-il le meilleur trio du monde ?

(NdlR : entretien réalisé avant Metz-PSG 1-5) Cela passera par des ajustements tactiques selon moi, il faudra passer en 4-4-2 ou un 4-2-3-1. Car avec le 4-3-3 actuel, difficile d’intégrer Mbappé. A l’avenir oui, ça peut devenir le meilleur trio mondial. Mais il faudra confirmer. Mbappé, même si c’est un très bon joueur, c’est un pari pour l’avenir. Il n’a que 6 mois d’expérience, il a montré certaines choses mais une carrière c’est sur la durée. Tenez, un exemple concret : Anthony Martial à Manchester Utd, il avait fait une bonne demi-saison à Monaco, pareil à Manchester, mais aujourd’hui c’est plus dur pour lui.

Est-ce que le PSG n’est pas en train de fausser les données sur le marché des transferts ?

Bien sûr que oui, mais il le fait comme d’autres clubs l’ont fait avant dans l’histoire. Que ce soit Chelsea, Manchester City, Manchester United, le Real Madrid, le FC Barcelone. Ils ont tous dépensé gros pour servir leurs ambitions ! Il y a un corporatisme dans le foot européen : les grands clubs historiques bien installés comme le Real, le Bayern, le Barça, la Juve et United ne veulent pas être délogés de leur piédestal. Ces 10 dernières années toutes les demi-finales et les finales c’est eux, à part l’Atletico ou Chelsea qui ont su se hisser à leur niveau en investissant. On ne disait rien quand le Barça est allé chercher Neymar à Santos au Brésil pour 53 millions d’euros (chiffre maquillé car le vrai prix serait de 83 à 85 M d’euros !). Quand le Real va chercher Gareth Bale pour 90 M, CR7 pour 94 M ou encore Zinedine Zidane pour 75 M ? Et Fernando Torres à Chelsea pour 58,5 M en 2010 dans un marché déjà dérégulé même s’il n’y avait pas autant de moyens dans le foot. Le vrai transfert qui a tout changé ce n’est pas Neymar au PSG mais Pogba à Manchester Utd, c’est la pierre angulaire de l’inflation du marché actuel.

L’UEFA a décidé d’enquêter sur le PSG concernant le fair play financier (FPF) mais pas sur City, ça vous inquiète ?

C’est très louche. City a dépensé 244,3 M d’euros ! Ils ont vendu pour 96,35 M, ce qui leur fait une balance négative de 147,95 M quand le PSG a une balance négative de 173 M. Pourquoi on n’enquête pas sur City ? Parce que City n’a rien pris comme joueur qui puisse lui faire gagner la C1. Ce ne sont pas des noms qui font peur. Mais quand Paris prend Neymar qui était installé dans une institution comme le Barça, cela provoque des excès de jalousie et là on crie au loup ! La vérité c’est que Paris peut faire ce dont il a envie car il a du cash. En France, il y a un organisme très strict qui s’appelle la DNCG et qui veille au grain, aucun autre championnat n’a ça. Pourquoi le fair play financier ne sanctionne jamais le Real ou n’a donné qu’une petite restriction une fois au Barça ? Parce qu’il y a un corporatisme entre les grands clubs qui se protègent entre eux et qui n’ont pas envie que ça change. Le sponsoring et les droits TV leur apporte tellement d’argent qu’ils équilibrent toujours leurs comptes, alors que les nouveaux riches, comme PSG et City, ont du cash illimité à dépenser, et ça, ça dérange…

Parmi les critiques contre votre club on dit que c’est un Etat qui finance un club. Concurrence déloyale n’est-ce pas ?

J’ai entendu ces arguments oui. Je voudrais juste rappeler que le Real appartenait au roi à l’époque, le grand Milan à Silvio Berlusconi (qui était le premier ministre italien), que Chelsea est la propriété de Roman Abramovich, que Manchester United appartient aux Glazer, qui sont tous implantés et qui ont tous des connexions avec leur Etat. Ces clubs-là ont aussi énormément de pouvoir, ils sont très, très forts.

Revenons-en au terrain : qu’attendez-vous de Celtic-PSG ce soir ?

Je suis très content. Le Celtic est une super équipe et j’aime bien Brendan Rodgers. Il ne faut pas sous-estimer cette équipe qui a déjà donné du fil à retordre au Barça. Ils ont du fighting spirit et font du kick and rush mais le PSG ne devrait pas avoir peur d’eux. Paris doit toujours rester humble car il n’a rien gagné. Je suis impatient de voir la confrontation contre le Bayern, et j’aimerais qu’on leur donne une bonne leçon (contrairement aux clubs anglais qui n’ont rien dit car ils savent très bien que Chelsea en a bien profité !)

Le PSG va-t-il gagner tous ses matches cette saison avec une petite C1 comme cerise sur le gâteau ?

Mon coeur dirait oui mais la réalité du foot dira non. Il faudra faire un bon turnover dans l’effectif. On n’est pas à l’abri de la blessure d’un cadre, d’une contre-performance. Le problème c’est que la Ligue 1 est trop faible, à part les matches contre Monaco, il n’y a pas d’adversaire. Il faudra être champion le plus vite possible pour tout miser sur l’Europe. Mais le Real Madrid reste au-dessus malgré tout… Cela dit, avec un peu de chance, la Ligue des champions est dans les cordes du PSG désormais !

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires