Baie-de-Rosnay: des pêcheurs craignent pour leur emploi

Avec le soutien de
Baie-de-Rosnay est aussi un lieu prisé des visiteurs pour sa beauté. Certains appréhendent que l’accès ne soit plus permis avec le nouveau projet de développement.

Baie-de-Rosnay est aussi un lieu prisé des visiteurs pour sa beauté. Certains appréhendent que l’accès ne soit plus permis avec le nouveau projet de développement.

Quarante villas de luxe devront voir le jour prochainement à Baie-de-Rosnay. C’est la seule plage qui donne accès à l’île d’Ambre et à l’île aux Bernaches. «Nous travaillons dans cette région depuis plus de 40 ans, et je peux vous dire que nous offrons les meilleurs poissons dans le Nord», se vantent les pêcheurs rencontrés sur place.

La majorité des pêcheurs opérant à partir de cette plage ne sont pas d’accord avec la concrétisation de ce projet. Avec les développements à venir, disent-ils, comment être sûrs que cela n’endommagera pas la faune et la flore marines à cet endroit ? Toujours, selon eux, les promoteurs de ces villas leur ont donné l’assurance qu’ils pourront opérer normalement et que la construction des 40 villas ne les gênerait point. Mais ils ne sont nullement rassurés. «Les développements d’infrastructures auront bel et bien des répercussions sur notre travail», martèlent-ils.

Le président du conseil de village de Goodlands, Goy Damree, a tenu à expliquer que quatre à cinq comités se sont déjà tenus à ce propos et que le conseil du village est très ouvert à ce projet. «Les promoteurs ont promis qu’ils n’interdiront pas l’accès aux pêcheurs pour que ces derniers puissent travailler comme ils l’ont toujours fait dans le passé. Au contraire, ils ne feront que nettoyer et rénover cette partie de la plage pour la rendre encore plus attirante», précise Goy Damree. «Zot pou nek dress partou», affirme-t-il.

«Il ne reste qu’à faire approuver le permis par le conseil de district de Rivière-du-Rempart pour que le projet prenne officiellement forme», explique le président du village de Goodlands. D’ajouter que ce sera sans aucun doute un gros projet pour le village. «Sur un terrain d’un arpent, ils construiront un parking pour les bateaux. Ainsi, en cas de cyclone, les pêcheurs n’auront pas à se faire du mouron. Ils pourront ranger leurs bateaux dans un endroit sûr» poursuit Goy Damree.

De plus, le président du village se dit encore plus enthousiasmé par ce projet car, selon ses dires, le promoteur a donné l’assurance qu’avec la construction de 40 villas à Baie-de-Rosnay, du travail sera proposé aux habitants de l’endroit. «Cela créera de l’emploi pour les nordistes et Goodlands aura la priorité.»

Goy Damree est catégorique : avec la mise en oeuvre de ce nouveau projet, l’accès des Mauriciens à la plage ne sera en aucune façon restreinte. «Dimounn pou touzour kapav vini. De plus, un chemin sera ouvert pour en faciliter l’accès. Que demander de plus ?»

Il explique dans la foulée qu’il a personnellement rencontré quelques pêcheurs de la région et ceux-ci se sont déclarés satisfaits. Ceux qui s’y opposent «demandaient une compensation aux promoteurs. Vu que ces derniers n’ont pas cédé, ils s’obstinent à faire retarder le projet».

Les pêcheurs rencontrés à Baie-de-Rosnay, juste avant qu’ils ne prennent le large.
Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires