Ganoo sur les démolitions à Barkly: «Bann minis-la ti pé atann dimounn glorifié zot ?»

Avec le soutien de
Virulente sortie du leader du Mouvman Patriotique contre le gouvernement, samedi 9 septembre.

Virulente sortie du leader du Mouvman Patriotique contre le gouvernement, samedi 9 septembre.

«À quoi s’attendaient les ministres Ivan Collendavelloo, Étienne Sinatambou et Anil Gayan lorsqu’ils se sont rendus à Résidence Barkly, lundi soir ?» C’est ce que s’est demandé le leader du Mouvman Patriotique (MP), lors d’une conférence de presse à Quatre-Bornes, samedi 9 septembre. «Ki bann dimounn pou met fler dan zot likou ? Ki pou ansans zot ? Ti pou fer aartee (NdlR, rituel hindou où un invité est accueilli par des mouvements circulaires effectués en utilisant un plateau sur lequel on place une lampe ou des camphres) ek glorifié zot alor ki zot inn kraz lakaz maléré ?»

Pour Alan Ganoo, il est encore heureux que les choses n’aient pas dégénéré. «Mais peut-on blâmer les gens pour leur réaction ?» a-t-il lancé. Le leader du MP espère que le gouvernement a tiré des leçons de ces événements et qu’il agira dans le respect de la loi.

Il a, dans la foulée, donné la réplique au leader du Reform Party. Cela après que Roshi Bhadain a formulé des attaques gratuites et violentes contre tous les partis de l’opposition. Mais pas contre le MSM. Selon Alan Ganoo, l’ancien ministre de la Bonne gouvernance et des services financiers «a changé de ton».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires