«Il faut écouter les gens qui sont dérangés par le passage du Metro Express» dit le cardinal Piat

Avec le soutien de
Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, au caveau du Père Laval le 8 septembre 2017.

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, au caveau du Père Laval le 8 septembre 2017.

«Pour que le Metro Express puisse apporter un vrai développement, il faudrait que les gens puissent avoir l’occasion de s’exprimer. Il faut surtout écouter les gens qui sont dérangés par le passage du Metro Express à côté de leur maison.» Déclaration du cardinal Maurice Piat ce vendredi 8 septembre 2017 lors de son homélie à la messe qu’il a célébrée au caveau du père Laval à Ste-Croix en marge du traditionnel pèlerinage. Au sein de l’assistance se trouvait le Premier ministre, Pravind Jugnauth.

Le cardinal a prôné la nécessité d’entamer un dialogue social avec tous ceux qui sont touchés par le Metro Express. C’est grâce à des gens qui prônent le dialogue social que le pays continuera à avancer, a-t-il insisté. 

«Développement à visage humain»

L’évêque de Port-Louis a déclaré qu’il est nécessaire de construire des bâtiments, des maisons et d’aménager un nouveau mode de transport. Cependant, «s’il n’y a pas un développement à visage humain, cela n’est pas juste».

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, au caveau du Père Laval le 8 septembre 2017.

Pour qu’une société puisse se développer et vivre en paix, il faudrait qu’il y ait des gens solides, qui ont le sens du bien commun et qui respectent la dignité des personnes ainsi que leurs droits, a indiqué le cardinal Maurice Piat. Même si beaucoup de projets sont mis en chantier par le gouvernement, toujours est-il que bon nombre de Mauriciens ne sont pas en train de profiter du fruit de ce développement, a-t-il regretté. 

«Ouvrir les yeux de nos décideurs»

Il faut donc prier le bienheureux Père Laval pour ouvrir les yeux de nos décideurs afin que tout le monde soit «on board» du développement du pays, a plaidé le cardinal Maurice Piat. «Personne ne doit pas se sentir exclu du développement», a-t-il martelé.

Se référant aux protestations des habitants de La Butte et de Résidence Barkly durant la semaine à la suite de la démolition de leurs maisons, le cardinal Maurice Piat a fait ressortir que tout le monde est d’accord sur la nécessité d’un nouveau système de transport public. Toutefois, selon lui, il faut que les gens puissent savoir quel genre de compensation est prévu pour eux. «Où vont-ils s’installer ? Il faudrait que les gens aient ces réponses pour qu’on puisse les encourager à accepter le projet de Metro Express», a souligné l’homme d’Eglise. 

«Le bienheureux Père Laval a commencé par écouter les gens»

Les petites gens sont tout à fait en mesure de comprendre le projet de Metro Express si on prend le temps de les écouter calmement, a-t-il dit. L’évêque de Port-Louis a rappelé que le bienheureux Père Laval a commencé par écouter les gens les plus pauvres pour comprendre leur misère.

Il est à noter qu’un important dispositif de sécurité a été déployé lors de la visite du Premier ministre à Sainte-Croix. Le chef du gouvernement est descendu de sa voiture pour emprunter à pied l’allée du Père Laval en compagnie de plusieurs membres du gouvernement jusqu’au caveau du bienheureux père Laval.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires